Togo : Yaya Abdoulaye déplore les limites de la justice

0

Le Président de la Cour Suprême togolaise a dressé, le bilan de ses huit mois d’activité à la tête de l’institution.

De l’avis de Yaya Abdoulaye, les dysfonctionnements engageant la responsabilité des magistrats et des autres acteurs judiciaires sapent amplement les efforts de modernisation de la justice au Togo. Le patron de la Cour Suprême invite tous qui se livrent aux pratiques malsaines, à se ressaisir et à respecter leurs engagements. L’appareil judiciaire togolais fait l’objet de critiques de la part des citoyens.

On reproche à la justice togolaise, la mauvaise gestion des dossiers,  l’enrichissement sans vergogne sur le dos des justiciables, la lenteur excessive, l’accroissement des contentieux, le dilatoire des parties, l’indélicatesse de certains acteurs etc. Il n’y a pas de jour où ne n’éclatent des scandales fonciers mettant en scène des magistrats, avocats, huissiers, officiers de police judiciaire, officiers supérieurs et des autorités civiles. Les acteurs de justice s’accaparent des terrains au détriment des justiciables.

A en croire Yaya Abdoulaye,  la justice est gardienne de la paix civile. Elle est le rempart contre les injustices nées du déséquilibre des situations. L’ultime recours là où d’autres institutions ont échoué. La justice est l’arbitre où vient se réfugier la règle de droit. Le Président de la Cour pense qu’il n’est pas trop tard pour se ressaisir. Il appelle tout le corps judiciaire togolais à prendre conscience et lui demande, de se montrer responsable dans la gestion des affaires.

 

Commentaires Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here