Togo : 444 milliards FCFA investis en 2020

0

Cette proportion représente 48,01% des recettes budgétaires estimées à 926 milliards FCFA,  y compris les dons.

D’après la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO), le ratio dépenses d’investissement-recettes budgétaires au pays de Faure Gnassingbe connaît une importante évolution. Et ce, en dépit l’impact de la crise sanitaire. Le Togo se classe au quatrième rang des pays de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), réservant une bonne partie de leurs recettes budgétaires aux investissements publics.

En 2019, seulement 234,7 milliards FCFA ont été consacrés aux besoins d’investissement budgétisés au Togo. Soit 28,5% des 822 milliards FCFA de recettes et dons collectés. La performance est liée à la réduction du train de vie de l’Etat, l’augmentation de la part du budget allouée aux secteurs sociaux et la résilience économique. Les investissements directs étrangers (IDE), ont atteint la barre de 85 % au cours de la même année.

C’est ce qu’indique le « Rapport 2021 sur l’investissement dans le monde » de la Conférence des Nations-Unies sur le Commerce et le Développement (CNUCED). Les IDE dans l’économie togolaise sont passés de 191 milliards FCFA (346 millions de dollars US) en 2019 à 352,5 milliards FCFA, soit 639 millions de dollars US en 2020. Cet exploit est soutenu par des investissements privés dans les secteurs porteurs comme la cimenterie, l’énergie et la Plateforme Industrielle d’Adétikopé (PIA).

 

 

 

Commentaires Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here