Togo : 22.832 jeunes formés en auto-emploi

0

C’est ce qu’on retient de la rencontre entre le Président Faure Gnassingbe et le gouvernement, tenue le 12 août 2021 à Lomé.

Le Fonds d’Appui aux Initiatives Economiques (FAIEJ) a permis d’insérer des jeunes de 18 à 35 ans dans les secteurs de l’agriculture, la transformation agro-alimentaire, la production céréalière, l’artisanat, des TIC et des énergies renouvelables. Au 30 juin 2021, le FAIEJ a financé 3.600 projets, accordé près de 4.522.000.000 FCFA de crédits et généré 12.792 emplois.

Pour renforcer l’encadrement des jeunes dans le secteur agricole, l’Etat togolais a lancé le Projet d’Appui à l’Employabilité et à l’Insertion des Jeunes dans les Secteurs Porteurs (PAEIJ-SP). Le PAEIJ-SP a facilité l’accès au financement de 1420 primo-entrepreneurs. Il a créé 35.000 emplois directs notamment dans les régions des Savanes, Centrale et des Plateaux. Ces résultats ont été obtenus de 2016 à 2020.

Le projet a soutenu 2.135 groupements agricoles. Il a formé des institutions bancaires sur le financement des chaînes de valeur agricole. La gestion des systèmes d’information du marché du travail n’a pas été négligée.  Le PAEIJ-SP a facilité l’accès au financement des Petites et Moyennes entreprises (PME). Au total 13,3 milliards FCFA de crédits ont été alloués à 20 PME/PMI, 774 primo-entrepreneurs individuels et 1159 primo-entrepreneurs en groupement.

A côté de ces outils d’appui technique et financier du gouvernement togolais, on a le Programme  d’Accès des Jeunes aux Services Financiers (AJSEF). Grâce à ce programme, les jeunes en fin d’apprentissage et les diplômés sans emploi désireux d’entreprendre peuvent bénéficier d’un prêt de 300.000 FCFA remboursable sur une période de 12 mois.

 

Commentaires Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here