Tchad : Le CMT soupçonné de vouloir confisquer le pouvoir

0

Près de 1.000 manifestants se déployés hier jeudi 29 juillet 2021 à Ndjamena. 

Cela plus de 100 jours que le Conseil Militaire de Transition (CMT) a pris la direction du pays. De l’avis de l’opposition, son bilan est négatif. On l’impression que Mahamat Idriss Déby et ses camarades du CMT veulent à tous prix s’accrocher au pouvoir. Les opposants réclament le respect de la durée de la transition qui est de 18 mois, la tenue de la conférence nationale souveraine, la mise sur pied des institutions fiables et l’organisation des élections.

Les manifestants ont scandé des slogans hostiles à la France et au Conseil Militaire de Transition. Les Tchadiens ont manifesté leur ras-le-bol à l’appel du Parti des Transformateurs de Succès Masra, dea autres formations de l’opposition et des organisations de la société civile. Le porte-parole du gouvernement a estimé la manifestation Abderaman Koulamallah néglige l’ampleur de la manifestation. A son avis, elle est l’œuvre d’un petit groupe de personnes. Le Conseil des Ministres s’est tenu hier jeudi 29 juillet 2021 à Ndjamena. Un programme reposant trois axes a été mis sur pied.

Primo, l’élaboration et le dépôt du rapport préparatoire du Comité d’Organisation du Dialogue National Inclusif (CODNI) pour compter d’aout à octobre 2021. Secundo, la tenue du Dialogue National Inclusif (DNI) pour compter du mois de novembre à décembre 2021. Tertio, la réforme de textes en application des résolutions du Dialogue National Inclusif et préparation des élections pour compter du mois de juin à septembre 2022.

 

Commentaires Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here