Cameroun : Kedy Oyono équipe la Garnison de Yaoundé

0

L’association a offert des dons en matériel, le 17 juillet 2021 à la formation hospitalière militaire.  

Des matelas protégés, des pouffes, des chaises, des bancs à dossiers confortables, des seaux, des armoires à cassiers et bien d’autres articles ont été remis à la Direction de l’Hôpital Militaire de Yaoundé (HMY). La promotrice de l’Association Keddy Oyono en l’occurrence dame Oyono a ouvert une voie, qui marquera l’histoire de la prise en charge des patients dans les centres hospitaliers. Améliorer les conditions de fonctionnement du garde malade, c’est le leitmotiv de cette association. Keddy Oyono déploie l’arsenal nécessaire pour protéger, défendre et valoriser le garde malade.

Le garde malade joue un rôle psychologique capital dans le processus de rétablissement du patient. Mais malheureusement ses efforts sacrificiels sont ignorés par le corps médical, les familles et la société. Sans en avoir véritablement les moyens, le garde malade qui s’investit à fond pour le rétablissement d’un patient qui pourrait être chacun d’entre nous. Celui-ci reçoit ainsi, l’appel à un cri de cœur dont l’Association Keddy Oyono se fait l’écho. L’Association tend la main à ces personnes qui vivent une détresse silencieuse et traumatisante à l’ombre des malades.

Inspirée par la triste expérience vécue pendant la maladie de son époux, dame Oyono ne s’est pas empêchée de puiser dans la charité pour améliorer le séjour des gardes malades à l’HMY. L’Apôtre Julius Ekié s’est inspiré du Psaume 127 pour bénir l’Association Keddy Oyono. Elle est l’initiatrice de la mobilisation sociale et humanitaire de prise en charge (indirecte) des patients à travers l’encadrement psychologique et logistique des gardes malades. Dans un élan de coeur, Julius Ekié a dit : « Dieu est le premier garde malade. Il veille sur nous, raison pour laquelle il est important de prier pour qu’il bénisse cette Fondation, cet Hôpital et notre pays… le médecin soigne, mais c’est Dieu qui guérit.»

Le plus ancien garde malade de l’Hôpital Militaire de Yaoundé, Abie Mahamat victime de Boko Haram dans la partie septentrionale de Cameroun, ému par le geste ô combien réconfortant de l’Association Keddy Oyono, a exhorté les citoyens de tous bords à soutenir l’action en ces termes : « Ayez la foi et priez Dieu qu’il nous donne la force et le courage face aux épreuves afin que nous soutenions nos malades. Merci à l’Etat à travers le Ministère de la Défense. Merci au personnel médical sacrifié, qui accepte les caprices de nos malades.»  

Ebene Matiké, a rappelé à l’assistance qu’il n’y a rien de mieux à prononcer dans de telles circonstances que le plus célèbre des mots à 2 syllabes qu’est ‘’MERCI ‘’. Ce Merci est adressé à dame Keddy Oyono et son équipe, ainsi qu’au Directeur de l’HMY qui dans son speech a apprécié cette initiative novatrice à sa juste valeur. Idem pour Peter Achu, garde malade qui n’a pas pu contenir son emotion. « These gifts handle to us by this Association today is a remarkable progress; it will save me and my sick man for all our life because the Bible is there; that means I am with God. » Même son de cloche du côte du Délégué Régional de la Santé Publique. Il a apprécié l’attention portée aux gardes malades.

Commentaires Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here