Tchad : Les armes sont la seule voie

0

Cette déclaration est du chef du Front pour l’Alternance et le Changement au Tchad (FACT) Mahamat Mahdi, qui s’exprimait sur la situation politique de son pays. 

Dans une attitude diffusée ce 20 juillet 2021 sur les ondes de Radio France Internationale (RFI), le chef rebelle déclare que la situation qui prévaut au Tchad en moment ne peut que pousser à l’affrontement. A son avis, les armes restent et demeurent la seule voie pour se faire entendre. Mahamat Mahdi regrette le fait que le Comité Militaire de Transition (CMT) n’en fait qu’à sa tête.Au Tchad, la politique s’exerce dans le cadre d’une république à régime présidentiel prévue  parla Constitution en  vigueur promulguée le 04 mai 2018.

Cette situation est troublée par la mort le 20 avril 2021 du Président Idris Deby, arrivé aux affaires en 1990 à la suite d’un coup de force. Après avoir renversé Hissène Habré, Idriss Deby Itno a remporté les élections présidentielles de 1996 et 2001. En 2005, il a fait sauter la limite de deux mandats présidentiels fixée dans la constitution de 1996.

En 2018, une nouvelle Constitution supprimant le poste de Premier Ministre et autorisant le Président de la République à légiférer sans passer par l’Assemblée, a été adoptée. En 2020, une révision de la Constitution a abouti à la création du poste de Vice-président. Actuellement, le pouvoir est exercé par Mahamat Idriss Deby à la tète du CMT.L’Union Africaine a exigé du gouvernement provisoire militaire, une transition vers un régime démocratique en dix-huit mois à compter du 20 avril 2021.

 

 

Commentaires Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here