Burkina-Faso : Nana Akufo-Addo attristé par l’attaque de Solhan

0

Le président de la République du Ghana a séjourné le 09 juin 2021 à Ouagadougou.

Roch Marc Christian Kaboré, Akufo-Addo et sa délégation ont eu une séance de travail. Le chef de l’Etat ghanéen a exprimé la compassion et la solidarité du peuple ghanéen et de la CEDEAO à l’égard du Burkina Faso. Il faut signaler qu’une attaque terroriste a fait plus 139 morts à Solhan.  C’était dans la nuit du 04 au 05 juin dernier. « Je suis là en ma qualité non seulement de voisin du Burkina Faso mais également en ma qualité de président en exercice de la CEDEAO pour témoigner notre solidarité et notre soutien au Burkina Faso dans cette situation difficile, » a lancé Nana Akufo-Addo.

De l’avis du Président du Ghana, la conjugaison des efforts est nécessaire pour faire face à l’hydre terroriste. Si les pays du Sahel ne se mettent pas ensemble, le terrorisme ne pourra jamais être éradiqué. Pour Christian Kaboré, cette catastrophe est la plus grande que le Burkina n’a jamais connue. Le peuple burkinabè durement dans sa chair. Le chef de l’Etat du pays des hommes intègres a remercié son homologue du Ghana, pour cette marque de solidarité aussi bien du peuple ghanéen, que des peuples de la sous-région et de la CEDEAO.

« C’est quelque chose qui nous va droit au cœur, nous en avons besoin, » a déclaré le président du Faso. Face à l’expansion du terrorisme dans la sous-région, les peuples doivent se  ressaisir. Ils doivent ensemble travailler pour que la victoire soit collective. « Personne en dehors de nous-mêmes, les africains ensemble et unis, ne viendra nous sauver dans la lutte contre le terrorisme, » a souligné le Président Christian Kaboré.

 

 

Commentaires Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here