Cameroun : Le MINPMEESA présente ses missions

0

Le Ministère des Petites et Moyennes Entreprises de l’Economie Sociale de l’Artisanat (MINPMEESA), s’exprimé le 26 février 2021 à Yaoundé par la voix d’Achille Bassilekin III.

Lors de la rencontre avec les hommes de medias, les principaux responsables du MINPMEESA ont parlé des programmes, missions et réalisations de leur département  ministériel au cœur de la Stratégie Nationale de Développement 2020-2030 (SND-30). Les journalistes auront appris que les missions du MINPMEESA créé le 08 décembre 2004, sont contenues dans le décret  du 27 mai 2013 qui détermine son organisation actuelle.

Missions

Selon les explications fournies par son Secrétaire Général Joseph Tchana, le MINPMEESA est chargé de l’élaboration, de la mise en œuvre et de l’évaluation de la politique du gouvernement en matière de développement des petites et moyennes entreprises, de l’économie sociale et de l’artisanat, dont il est responsable  de la promotion de l’encadrement et du développement .

Le Ministère des PME promeut également l’esprit d’entreprise et l’initiative privée, le  suivi de l’activité des organismes d’assistance aux Petites et moyennes entreprises et de l’artisanat, et contribue à la promotion des produits des petites et moyennes entreprises et de l’artisanat, en liaison avec les organisations professionnelles concernées. Ce ministère assure le suivi de l’évolution du secteur informel et des possibilités de migration des acteurs du secteur informel vers l’artisanat et les micro-entreprises.

Programmes

Les programmes du MINPMEESA s’adossent sur les orientations de la Stratégie Nationale de Développement 2020-2030, baptisée SND-30. Le programme du MINPMEESA porte sur l’accompagnement des entreprises dédiées à la transformation agroalimentaire.  Parmi  les enjeux et défis prescrits par la SND-30, au MINPMEESA, figurent l’accélération de la croissance économique et la transformation structurelle de l’économie camerounaise. Ainsi que la réduction de la pauvreté, du chômage, du sous-emploi et la promotion du « Made in Cameroon.»

Aussi, le MINPMEESA met 700 millions FCFA chaque année à la disposition des organisations de l’économie sociale, apprendra-t-on. En 2020, le Cameroun comptait 98,5% de Très Petites Entreprises (TPE et PE), 1,3% d’entreprises de taille moyenne et 0,2% de Grandes Entreprises (GE). Dans le même temps, 84,2% de PME évoluaient dans le secteur tertiaire contre 15,6 % dans le secondaire et 0,2% dans le primaire. 54,4% des entreprises camerounaises sont basées à Douala et Yaoundé, ce qui expliquerait en partie l’exode rural observé vers ces deux grandes métropoles.

En 2030, un bon maillage territorial des entreprises sur la base des potentialités des différentes zones écologiques, prévoit de porter à 70% le nombre de TPE, PE, 25% celui des ME et à 5% les GE. Le Minpmeesa a pour mission prescrite par la SND-30, de porter en 2030 à 60% le nombre des PME dans le tertiaire, à 30% dans le secondaire et à 10% dans le primaire. L’objectif est de porter le taux de croissance annuel de 4,6% à 8,1% et celle du secteur hors pétrole à plus de 8% en moyenne.

Réalisations

Après la déclinaison des activités et missions du MINPMEESA, quelques éléments de la longue liste des réalisations du ministre Achille Bassilekin III, depuis sa nomination le 04 janvier 2019, ont été évoqués. Parmi ceux-ci, figurent les nombreux ateliers de renforcement des capacités d’artisans et promoteurs de l’économie sociale, la modernisation du Centre International de l’Artisanat de Yaoundé, la signature du contrat d’assurance entre le  MINPMEESA à AXA Assurances, la mise sur pied de la Pépinière Nationale d’Entreprises d’Edéa, l’inauguration d’une nouvelle délégation départementale à Bafia (Mbam-et-Inoubou), et plus récemment,  la signature de convention de partenariat avec le Centre National de Réhabilitation des Personnes Handicapées « Cardinal Paul Emile Léger ».

Commentaires Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here