Mauritanie : Mohamed Ould Cheikh félicite son homologue d’Estonie

0

Le Président mauritanien a adressé le 23 février 2021, un message à Kersti Kaljulaid, à l’occasion de la célébration de la fête nationale de son pays.

« La célébration de la fête nationale de l’Estonie, m’offre l’agréable occasion de vous présenter mes chaleureuses félicitations et de souhaiter au peuple d’Estonie ami plus de progrès et de prospérité, » a écrit le Président Mohamed Ould Cheikh El Ghazouani.  Dans son message, le Chef de la République Islamique de Mauritanie tient à renouveler sa détermination à poursuivre les efforts visant le développement et le renforcement des relations de coopération unissant l’Estonie et son pays,  dans l’intérêt mutuel des deux peuples amis.

Kersti Kaljulaid a été élue le 03 octobre 2016 à la Présidence de la République D’Estonie. Première femme à occuper ce poste, Kaljulaid, a travaillé de 2004 à 2016 à la Cour des Comptes Européenne. Cette dirigeante est très populaire, conservatrice en économie et libérale en matière sociale (migrations, questions LGBT). Elle réaffirme régulièrement les engagements européens de son pays. En 2016, l’élection d’un nouveau chef de file pour le parti du Centre Jüri Ratas, au profil moins proche du Kremlin et moins controversé que son prédécesseur, a également contribué au renouvellement de la scène politique.

A la tête d’une large coalition son gouvernement a procédé à plusieurs réformes sociales (fiscalité, politique familiale, lutte contre l’alcoolisme, politique de grands travaux). Les orientations de la politique européenne et étrangère n’ont pas été modifiées. Les élections législatives de mars 2019 ne se sont toutefois pas traduites par un plébiscite pour le parti du Centre, arrivé 2e avec 23 % des suffrages (26 sièges). Le Parti de la réforme (centre droite) est arrivé en tête (28,8 % des suffrages, 34 sièges), tandis que le Parti populaire conservateur d’Estonie (EKRE, extrême-droite) a effectué une percée significative (17,8 % des voix, 19 sièges).

Après une tentative avortée de négociations initiée par le Parti de la réforme en vue de former un gouvernement avec le parti du Centre, celui-ci a formé une coalition avec EKRE et Isamaa (11,4 % des voix, 12 sièges). La Constitution de 1992 a instauré une démocratie parlementaire. Le Parlement monocaméral (101 membres) est élu pour quatre ans au scrutin proportionnel. Le Président de la République est élu par les députés pour un mandat de cinq ans. Il propose la nomination du Premier Ministre au Parlement.

                                                    

Commentaires Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here