Cameroun : Les visiteurs se bousculent au Village Jeunesse

0

L’ouverture de cet espace a coïncidé avec le lancement solennel le 1er février 2021, de la « Onzaine de la Jeunesse » dans le cadre de la 55eme édition de la Fête de la Jeunesse.

Les expositions qui se déroulent au Village de la Jeunesse rivalisent de créativité, de pertinence et d’innovation. A commencer par le Digital Youth Service Centre s’inscrivent dans le champ de l’économie numérique, d’après son slogan : « L’exploitation et la fourniture des biens et services à travers le numérique. » C’est une plateforme de commande et de livraison des prestations en ligne.

Digital Youth Service Centre excelle dans quatre domaines majeurs. Il y a le transport ; la production et l’écoulement des produits agricoles ; la restauration instantanée ; les services domestiques. Tout à côté, se dresse le stand de l’organisation « Panser l’Afrique ». Il se veut une réponse pratique par un éveil des consciences et un changement des mentalités face aux tourments identitaires auxquels sont en proie les Africains des deux sexes.

Valorisation de la femme africaine

 Cette réponse interpelle par ailleurs les jeunes femmes africaines quant aux enjeux de la préservation de leur authenticité cutanée. On ressort les méfaits irréversibles du phénomène de la dépigmentation, indicateur du complexe psychologique d’acculturation. Ledit message a pour vecteur, la promotion du concours de la beauté naturelle rendue cette année à sa 3eme édition. Ce concours se tient du 24 au 26 février 2021.

Il valorise la beauté physique au même titre que l’intelligence des jeunes étudiantes africaines âgées de 20 à 30 ans. Le forum international féminin est l’autre instrument de mise en vitrine de la femme africaine. Elle est valorisée dans l’entrepreneuriat, le sport, la culture, à travers distinctions dont les prix du meilleur produit, du meilleur packaging et de la meilleure boutique « Made in Cameroon ».

Les visiteurs ont le loisir de parcourir des stands innovants dans divers domaines tels que l’artisanat, la gastronomie et le bénévolat. Cela se manifeste par les campagnes de sensibilisation initiées par SOS DON DE SANG. Le Ministère des PME est représenté et apporte de la lumière dans l’esprit du public. Il expose sur les mécanismes d’accompagnement des jeunes entrepreneurs dans la maturation et l’incubation des projets.

Fête de la Jeunesse

L’édition de cette année a pour thème : « Jeunesse et résistance : défis et opportunités en temps de Covid-19. » Les activités tournent autour de la sensibilisation, la formation, les échanges, l’insertion socio-économique, du village du festival (physique et virtuel), les activités hors village, aussi et en bonne place la parade de clôture. Lesdites activités ont été lancées le 1er février 2021, par le biais de la « onzaine de la jeunesse ».

L’agenda propose le Youth Connect Hangout (espace interactif aménagé entre les jeunes et les administrateurs), le Salon des Opportunités Socio-économiques, la Diaspora Youth Entrepreneurship Day, le Parlement Jeunesse et les Conseils Communaux Jeunes. Ce sont-là, les innovations de la Fête de la Jeunesse 2021. Le thème pour sa part se justifie par la crise sécuritaire affectant le Nord-Ouest, le Sud-Ouest, l’Adamaoua et l’Extrême-Nord.

A cela, on associe la pandémie du Covid, source de crispation économique depuis l’année dernière. Le 11 février 2021 marquera l’apothéose de la célébration de la 55 eme édition de la Fête Nationale de la Jeunesse. La conjoncture économique servira de toile de fond. En effet, la toute première édition de la Fête de la Jeunesse a été célébrée le 11 février 1967. Elle commémorait la perte de nombreux compatriotes ayant rejoint le Nigeria. C’était à la suite d’un referendum, lequel donnait entre traverser la frontière et demeurer rattaché au Cameroun Occidental Anglophone d’alors (devenu indépendant le 1er octobre 1961).

La commémoration systématique de ladite date a été institutionnalisée depuis lors, afin de faire estomper dans la conscience collective camerounaise, les affres de ce douloureux épisode de l’histoire du Cameroun. A la nuance près, le 11 février est célébré dans le Cameroun Anglophone sous l’étiquette d’expression anglaise de « Youth Day ». Bon à savoir, cette année il n’aura pas de parade sur l’ensemble du territoire camerounais.

 

 

 

Commentaires Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here