Burkina Faso : L’abbé Rodrigue Sanon porté disparu

0

Selon l’archevêché de Banfora, on a perdu les traces du prêtre catholique le 19 janvier 2021.

Le prélat a pris le chemin de Banfora dans l’optique de participer à une réunion. Il n’est jamais arrivé à destination. Sa voiture a été retrouvée dans la région de Banfora. Son état technique est satisfaisant.  La gendarmerie et la police effectuent des battues dans la région pour retrouver l’abbé Rodrigue Sanon. La région de Banfora est limitrophe de la Côte d’Ivoire. La porosité de la frontière est propice aux incursions des groupes armés.

D’après certaines sources, le prêtre catholique serait tombé entre les mains des djihadistes. Le Burkina Faso a la réputation d’un pays relativement paisible et stable dans une région instable. L’extrémisme violent a touché d’autres Etats du Sahel et d’Afrique de l’Ouest, surtout dans le contexte du conflit au Mali et de la montée de la violence terroriste au nord du Nigéria. En raison de sa relative stabilité, le Burkina Faso a attiré moins d’attention que ses voisins dans les débats internationaux et régionaux sur la sécurité.

Pourtant, le maintien d’une paix et d’une sécurité relatives au Burkina Faso devrait constituer une priorité pour toutes les parties prenantes. La stabilité du pays des hommes intègres reste relative et non absolue. Une crise au Burkina Faso coûterait très cher aux Burkinabè et à toute la région. Identifier les sources de paix et de sécurité relatives au Burkina Faso pourrait fournir des enseignements en vue d’élaborer des mesures de lutte contre l’extrémisme violent dans la région et au-delà.

 

Commentaires Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here