Cameroun : Les acteurs des OSC à la source du Fonds Vert pour le Climat

0

Ces derniers ont pris part à un atelier national organisé par JVE Cameroun, du 15 au 16 décembre 2020 à Yaoundé.

L’implication de la société civile contribue à tenir les instances du Fonds Vert pour le Climat (FVC) responsables de leurs objectifs et politiques. Les acteurs de la société civile peuvent faire pression pour que les communautés vulnérables soient intégrées dans les processus nationaux et internationaux du FVC. Cela permet à ces communautés de formuler leurs doléances. Les Organisations de la Société Civile (OSC) peuvent soutenir l’élaboration des demandes de financement adaptées aux contextes sociaux, culturels et politiques locaux.

La prise en compte des OSC peut contribuer à la mise en œuvre des projets et politiques du Fonds Vert d’une manière plus légitime, efficace et moins coûteuse. L’activité des Organisations de la Société Civile au Cameroun est régie par la loi N°90/053 du 19 décembre 1990 portant sur la liberté d’association. L’article 7 de cette loi donne la possibilité aux OSC d’être légalisées sur l’ensemble des 58 préfectures reparties dans les 10 régions du pays. Depuis 2017, les OSC sont davantage impliquées comme acteurs majeurs de l’exécution des activités du FVC.

Le Fonds Vert pour le Climat est l’une des principales institutions de l’architecture de financement mondial. Et ce, en vertu de la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC) et l’Accord de Paris.  Le FVC est conçu pour soutenir les efforts considérables en vue de l’adaptation au changement climatique et son atténuation. Cet instrument contribue à l’atteinte de l’objectif ultime de la CCNUCC. L’objectif consiste à maintenir l’élévation moyenne de la température mondiale bien en dessous de 2 degrés C°.

Le Fonds promeut le changement de paradigme, en faveur des trajectoires de développement sobres en carbone et résilientes face au changement climatique. Le Fonds Vert finance des projets et des programmes dans les pays en développement à travers le monde entier depuis 2015. Son innovation consiste à utiliser l’investissement public pour stimuler le financement privé. L’Autorité Nationale Désignée (AND) sert d’institution nationale de liaison dans un pays en développement pour l’implication de celui-ci dans le FVC.

Certains pays ne disposent pas d’AND mais d’un Point Focal (PF). Le PF ou l’Autorité Nationale Désignée coordonne les activités nationales du FVC. Le Fonds ne décide pas quelle institution devient AND ou quel responsable devient Point Focal. Chaque pays peut également décider de l’emplacement et de la structure de son AND, ainsi que de la manière dont elle doit fonctionner ou être régie. La boîte à outils est publiée par un consortium de la société civile à l’intention des acteurs intéressés à s’impliquer dans le Fonds Vert pour le Climat.

On peut citer Germanwatch, CARE International (Kenya, Ghana et Malawi), l’Association des Enseignants des Sciences de la Vie et de la Terre (AESVT) au Maroc, l’Action pour l’Environnement et le Développement du Tiers-monde (ENDA Energie) au Sénégal, l’Alliance Panafricaine pour la Justice Climatique (PACJA) au Kenya, le Réseau de la Société Civile sur le Changement Climatique (CISONECC) au Malawi, l’Initiative Kasa au Ghana et avec l’appui financier du  Ministère Fédéral Allemand de l’Environnement de la Protection de la Nature et de la Sûreté Nucléaire (BMU).

En décembre 2009 à Copenhague, un accord politique a été conclu pour créer le Fonds Vert pour le Climat. Cet accord a été formalisé un an plus tard lors d’un autre sommet sur le climat (CdP16) à Cancún en 2010. Il y a eu adoption d’un Instrument de gouvernance en 2011. 2012 a connu la prise de fonction du Conseil d’administration et du Secrétariat du FVC. Les premiers fonds ont été mobilisés (10,3 milliards USD) en 2014 auprès des pays développés. En 2015, le FVC a commencé à octroyer des accréditations aux premières organisations et à approuver les premières demandes de financement.

 

 

 

 

Commentaires Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here