Cameroun : Francis Bidima brutalisé par le Maire de Mfou

0

D’après le récit du responsable départemental du Parti Camerounais pour la Réconciliation Nationale (PCRN), sa formation politique fait face à l’adversité du Maire Francis Ngoumou.     

« Je viens de me faire brutaliser par le maire de Mfou et sa bidasse en présence du préfet de la Mefou et Afamba parce que ce dernier m’intime l’ordre d’enlever l’écharpe du Pcrn.

« Je suis alité, ils m’ont tabassé au point que j’ai une douleur lombaire atroce. Au moment où j’ai refusé d’enlever mon écharpe, ils ont tiré ma chaise et je me suis retrouvé au sol avant qu’il ne commence à me rouer de coup, déchirer ma chemise, en me cravatant et en m’étranglant. Et c’est manu militari qu’ils m’ont expulsé de la salle des actes de la mairie de Mfou. Arguant que si je ne n’enlève pas mon écharpe du Parti Camerounais pour la Réconciliation Nationale (Pcrn), que je sois expulsé de la salle.

Il convient de rappeler que le département de la Mefou et Afamba est tétanisé par le résultat des dernières consultations électorales. Parti de 00 conseiller municipal, nous avons pu obtenir 17 voix du Rdpc. Chose que l’élite Rdpc du département n’arrive pas à digérer jusqu’à ce jour. Je voudrais également signaler que c’est à moi que le mandat de représentation et d’investiture avait été délivré par les soins du Président National du Pcrn. Et donc, les différents procès au tribunal administratif et à la cour suprême étaient Bidima contre Rdpc/Elecam.

Vu qu’ils y avaient échappé de justesse, ils ont décidé d’en découdre avec moi.
Outre je dois vous signaler que ce matin, j’ai fait l’objet d’une menace voilée par message interposé. Le Président de section OJRDPC de Soa a envoyé un message dans mon forum Mefou et Afamba Actu, disant que : si je mettais les pieds à Mfou. Ils allaient en découdre avec. Le nom qui ressort est celui de Mbarga Bekono, actuel conseiller régional pour le compte de Mfou.
En passant c’est moi qui suis appelé “Jean sans peur”
Une plainte a été déposé au poste de police de Mfou. Nous faisons confiance à la justice de notre pays. »

 

Commentaires Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here