Egypte : Lina Attalah distinguée par RSF

0

La journaliste s’est vue décerner le Prix RSF de l’indépendance 2020, par l’organisation pour son engagement.  

Cofondatrice et rédactrice en chef de Mada Masr, l’un des derniers sites d’information indépendant d’Egypte, Lina Attalah ose aborder les sujets sensibles et lutte contre l’autocensure. Dans un pays où la majorité des grands groupes de presse ont été acquis par des proches du président, elle sait que l’indépendance a un prix.

Attalah a été interpellée à plusieurs reprises à la suite d’enquêtes ou d’interviews, et les locaux de sa rédaction ont été perquisitionnés en 2019 suite à la publication d’une enquête sur le fils du président Abdel Fattah Al-Sissi. Depuis trois ans, les accès au site de Mada Masr sont bloqués par les autorités, et le site demeure inaccessible depuis l’Egypte.

Lina figure dans la liste des 100 personnalités les plus influentes du monde établie par Time Magazine en 2020. En 2011, lors de la révolution égyptienne, Lina Attalah a fait partie des journalistes agressés par les forces de sécurité alors qu’ils couvraient une manifestation au Caire.

Elle n’a pas hésité à prendre aussi la parole en public et répondre à l’invitation, à l’occasion de la Journée Mondiale de la Liberté de la Presse, en Australie, ou au Forum des Médias Arabes par exemple. Attalah s’est exprimée sur la situation de la presse au pays des pharaons. Plus de 36.000 personnes l’ont suivi sur son fil Twitter.

Commentaires Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here