Burkina Faso : La SID et Coris Bank International signent un accord

0

Cet accord vise à financer les entreprises du secteur privé au Burkina Faso, touchées par la pandémie Covid-19.

La Société Islamique pour le Développement du secteur privé (SID), Ayman Amin Sejiny, PDG de la SID et Diakarya Ouattara, Directeur Général de CBI – Burkina Faso, ont signé l’accord de ligne de financement de 15 millions d’euros au titre de la structure de financement Mourabaha en marchandises dédiée au guichet islamique de la Banque. A cette occasion,  Ayman Amin Sejiny a déclaré : « La ligne de financement sera utilisée par CBI – Burkina Faso pour soutenir les activités économiques des entreprises du secteur privé éligibles qui ont été touchées par l’épidémie de Covid-19. Cette facilité fait partie du programme de soutien de 250 millions de dollars de la SID pour aider les pays membres à se remettre de la pandémie Covid-19 ».

De son côté, Diakarya Ouattara a apprécié la qualité du partenariat entre les deux institutions. Il a rappelé qu’en 2016 la Banque avait bénéficié, de la première ligne de financement d’un montant de 17 millions d’euros pour 4 années. Cela leur a permis de soutenir plusieurs PME / PMI à travers le financement de projets dans divers secteurs vitaux tels que la santé, l’éducation, l’agriculture, l’industrie agro-alimentaire et les transports. Il a également remercié la SID d’avoir accordé cette facilité en ces temps difficiles, où les banques ont besoin de liquidités pour soutenir leurs clients concernés, en particulier les PME.

Le Groupe Coris Bank est un client existant de la SID. Cette facilité de ligne de financement est la troisième fournie par la SID en faveur du Groupe ; y compris les facilités de ligne de financement accordées au CBI Burkina Faso et CBI Mali d’un montant de 17 millions euros en 2016 et 6 millions euros en 2018, respectivement. Depuis sa création et pour témoigner de sa ferme détermination à développer le secteur privé dans ses pays membres, la SID a accordé des lignes de financement à plusieurs institutions financières en Afrique subsaharienne pour le développement du secteur privé, y compris les PME.

Commentaires Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here