Cameroun : Plus de 4.400 migrants de retour

0

C’est ce qu’on retient de la quatrième session du Comité de Pilotage de l’initiative conjointe UE-OIM tenue le 18 novembre 2020 à Yaoundé.

A ce jour, l’initiative conjointe UE-OIM pour la protection et la réintégration des migrants a permis le rapatriement volontaire de plus 4400 migrants. Ces migrants proviennent de Lybie, du Mali, de la Mauritanie, du Niger, d’Algérie et du Maroc. Un chiffre est largement supérieur aux prévisions initiales qui portaient sur le rapatriement de 850 migrants. L’initiative conjointe UE-OIM a été lancée en 2017, avec pour objectif de contribuer au renforcement de la gestion des migrations et assurer la protection, le retour et la réintégration durable des Camerounais.

Financée par l’Union Européenne à travers son Fonds Fiduciaire d’Urgence pour l’Afrique et mise en œuvre par l’OIM, l’Initiative conjointe reçoit le soutien du gouvernement camerounais. C’est à travers le Ministère des Relations Extérieures (MINREX), le Ministère de la Jeunesse et de l’Education Civique (MINJEC), le Ministère des Affaires Sociales (MINAS), le Ministère de la Santé Publique (MINSANTE), le Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural (MINADER), le Ministère de l’Elevage des Pêches et des Industries Animales (MINEPIA), le Ministère des Petites et Moyennes Entreprises de l’Economie Sociale et de l’Artisanat (MINPMEESA), ainsi que le Ministère de la Promotion de la Femme et de la Famille (MINPROFF).

Après la cérémonie d’ouverture, Adoum Gargoum (Ministre Délégué auprès du Ministre des Relations Extérieures, chargé de la Coopération avec le Monde Islamique), ainsi que Boubacar Seybou (Chef de Mission de l’OIM Cameroun) ont échangé avec les médias. Les échanges portaient sur les enjeux de la quatrième session du comité de pilotage de l’initiative conjointe UE-OIM pour la protection et la réintégration des migrants. Cet évènement a permis de présenter les processus et les résultats engagés, pour la durabilité de la réintégration des migrants de retour au Cameroun. La quatrième session était co-présidée par le gouvernement camerounais et la Délégation de l’Union Européenne.

 

 

 

 

Commentaires Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here