RD Congo : Audrey Azoulay attendue par Félix Tshisékédi

0

La Directrice Générale de l’UNESCO effectuera le 15 octobre 2020 une visite officielle à Kinshasa, pour rappeler l’importance du retour à l’école et l’attention à apporter à l’éducation des filles.

L’agenda de la patronne de l’UNESCO est très chargée. Audrey Azoulay va inaugurer des outils d’enseignement à distance et échangera avec des élèves, étudiants et enseignants dans la capitale. La DG de l’UNESCO va se rendre au Lycée Kabambare, pour une séquence démonstration sur les kits microscience. Elle sera accueillie par Willy Bakonga Wilima, Ministre d’Etat, Ministre de l’Enseignement Primaire Secondaire et Technique (EPST), Président de la Commission Nationale pour l’UNESCO.

Azoulay aura une série d’échanges avec les élèves. La fonctionnaire onusienne va visiter la Direction des Programmes et Matériel Didactique (DIPROMAD) et d’EDUC TV (outil d’accompagnement du système éducatif à travers un contenu de sensibilisation, d’apprentissage et de formation). Puis suivra la cérémonie de remise du Prix UNESCO-Madanjeet Singh à l’ONG congolaise « Centre Résolution Conflits ».

Ce prix est consacré à la promotion de la tolérance et de la non-violence. Une audience est prévue avec le Président Félix Tshisékédi en compagnie du Ministre de l’EPST. Après l’entrevue avec le chef de l’Etat congolais, il y aura visite de l’Ecole Régionale Post-universitaire d’Aménagement et de Gestion Intégrés des Forêts et Territoires Tropicaux (ERAIFT), du Centre de Catégorie II et la présentation des activités en compagnie des Ministres de l’EPST, de l’ESU (Enseignement Supérieur et Universitaire), et de l’EDD (Environnement et Développement Durable).

Plus de 1,6 milliard d’élèves dans le monde ont été brusquement privés d’école pendant la crise du COVID. Dans le cadre de la Coalition mondiale pour l’éducation lancée en mars dernier, l’UNESCO a accompagné les États pour trouver des solutions adaptées et assurer la continuité de l’éducation, pierre angulaire de l’égalité et du développement, en particulier pour les filles et les femmes. Soutenue par 150 partenaires de tous horizons, la Coalition mondiale pour l’éducation a permis de mettre en place des solutions très concrètes d’apprentissages à distance et d’accompagner 400 millions d’élèves dans le monde et près de 13 millions d’enseignants.

 

 

Commentaires Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here