Côte d’Ivoire : Une usine de cacao en chantier au Pk 24 à Abidjan

0

Le Président de la République Alassane Dramane Ouattara a procédé le 22 septembre 2020, à la pose de la première pierre du complexe industriel.

216 milliards FCFA ont été dégagés pour la construction de deux complexes industriels de transformation de cacao à Abidjan Pk 24 et à San Pedro.  L’Etat ivoirien ambitionne de porter la transformation semi-finie de la fève à 100% d’ici 2025.

La Côte d’Ivoire occupe une place privilégiée dans le monde du cacao puisqu’elle a conquis le premier rang mondial sur le Ghana en 1977. Ce leadership s’est accompagné d’une croissance exceptionnelle de la production qui atteint entre 40 et 45 % de l’offre mondiale depuis le milieu de la décennie 90 (de l’ordre de 1,2 million de tonnes) et presque 50 % des échanges.

Cette situation assez exceptionnelle parmi les marchés des soft commodities explique que la Côte d’Ivoire soit l’objet d’une grande attention de la part des différents acteurs du marché.  L’évolution de la filière cacao reste aujourd’hui un point central des négociations entre le gouvernement et les agences d’aide.

Cette libéralisation de la filière ivoirienne, qui correspond à un ajustement tardif aux nouvelles modalités de fonctionnement de l’économie mondiale, s’est accompagnée d’une perte progressive de contrôle des acteurs publics et privés locaux et d’une perte d’influence sur le marché.

Cette évolution est en apparence paradoxale du fait de la place occupée par le pays dans l’offre mondiale, mais aussi à cause de l’évolution structurelle de la filière qui a été caractérisée par le développement rapide des capacités industrielles de broyage presque triplées depuis 1995.

 

Commentaires Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here