Malawi : Le tronçon Mzuzu-Nkhata Bay rénové

0

La réfection de cet axe routier a été effectuée entre 2013 et 2018, grâce à un financement de la Banque Africaine de Développement (BAD).

Les travaux de réhabilitation de la route Nzuzu-NKhata Bay, financés par la Banque à hauteur de 29 millions de dollars américains, ont contribué à l’amélioration de la mobilité des personnes, des biens et des services entre les deux villes. La plupart des usagers de la route de cette région travaillent dans l’agriculture, la pêche, le tourisme, et se déplacent pour se rendre dans les centres de santé, les écoles et les marchés. La réhabilitation a concerné 46 kilomètres. Et une partie du solde du prêt a même été utilisée pour construire 1,3 km de route supplémentaire à deux voies dans la ville de Mzuzu.

Après la réhabilitation, les coûts de transport ainsi que les coûts d’exploitation des véhicules y sont réduits et le nombre d’accidents de la circulation est en forte baisse. La route a été élargie, la sécurité s’est améliorée, et la durée du trajet a été réduite passant de plus d’une heure à moins de 40 minutes. En outre, la rugosité du revêtement de la route a été réduite, entraînant une baisse des coûts d’exploitation des véhicules, de 0,49 dollar à 0,37 dollar par véhicule et par kilomètre. L’amélioration de la qualité de la route a, elle, entraîné une augmentation du parc des véhicules de transport public utilisés sur le tronçon.

Tous les points d’accumulation d’accidents ont été éliminés. Les distances de visibilité d’arrêt ont été augmentées et tous les points noirs ont été éliminés. Jusqu’à la fin de l’année 2020, cette dernière intervention devrait contribuer à réduire de plus de 60 % les accidents, en particulier pour les petits autobus publics.  Le projet a eu un impact significatif sur l’emploi puisqu’il a créé 300 emplois, précise également le rapport de la Banque africaine de développement.

Jadis, la route Nzuzu-NKhata Bay était étroite et en mauvais état. Elle occasionnait des temps de transport anormalement longs, soit une heure et demie pour parcourir les quelque 50 kilomètres qui séparent ces deux villes du nord du pays, dont l’une, Nkhata Bay, est un port touristique au bord du lac Malawi. A cette situation s’ajoutait un nombre élevé d’accidents impliquant les petits autobus publics. La réfection a permis à cette route de devenir l’une des plus sûres du pays.

 

Commentaires Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here