Cameroun : La boite à outils du Fonds Vert Climat vulgarisée

0

Cet instrument qualifié d’innovant par les experts a été partagé le 20 août 2020 avec la société civile.

La boîte à outils est conçue à l’intention des acteurs intéressés à s’impliquer dans le Fonds Vert pour le Climat (FVC). Encourager et renforcer la préparation de la société civile au FVC est devenu une étape nécessaire pour contribuer à  la  réussite  des projets soutenus par le  Fonds.  Cette  boîte  à  outils  vise  à  fournir  aux  acteurs  de  la  société  civile  et  à  leurs  organisations, ainsi qu’à toute autre partie intéressée par le Fonds Vert Climat, des informations, des connaissances et des conseils pertinents sur la manière de s’impliquer dans le Fonds.

A la veille de la Conférence des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CdP15) en décembre 2009 à Copenhague, un accord politique a été conclu pour créer le Fonds vert pour le climat comme un nouveau fonds au sein de la Convention-Cadre  des  Nations  Unies  sur  les  changements  climatiques. Cet accord a été formalisé un an plus tard lors d’un autre sommet sur le climat (CdP16) à Cancún en 2010.

Après  l’élaboration  et  l’adoption  d’un  instrument  de  gouvernance en 2011, qui définit les objectifs et les modalités de  fonctionnement  du  Fonds,  le  Conseil  d’administration  et  le  Secrétariat  du  FVC  ont  pris  leurs  fonctions  en  2012  à  l’effet d’établir les règles de procédure concrètes du Fonds pour  sa  mise  sur  pied  et  son  fonctionnement.  A  la  fin  de  2014, le processus de mobilisation des ressources initiales (IRM) du FVC a levé 10,3 milliards USD auprès des pays contributeurs, principalement des pays développés.

Plus tard, en 2015, le FVC a commencé à octroyer des accréditations aux  premières  organisations  et  à approuver  les  premières  demandes de financement. Depuis lors, le Fonds est opérationnel et fonctionne pleinement. Son objectif général est de promouvoir un changement de paradigme en faveur des voies de développement sobres en émissions de carbone et résilientes face au  changement  climatique,  en  offrant  aux  pays  en  développement un appui dans leur action visant à limiter ou à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre et à s’adapter aux  incidences  des  changements  climatiques.

Le  Fonds Vert Climat  a  donc  été  créé  pour  financer  une  action  climatique  ambitieuse. Ceci implique un changement radical de politiques, de procédures et des demandes de financement avec une vision  au-delà  des  investissements  déjà  consentis  par  les  mécanismes  multilatéraux  existants  et  d’autres  fonds  de  lutte contre le changement climatique. Un  autre  objectif  du  FVC  est  de  répondre spécifiquement  aux  besoins  urgents,  des  pays  en  développement  qui  sont  particulièrement  vulnérables  aux  effets  du  changement  climatique.

Par conséquent, la cagnotte du Fonds est répartie à parts égales entre l’atténuation et l’adaptation.  Dans le cadre de l’adaptation, il a pour but de consacrer au moins 50% de son financement aux pays en développement. L’accès aux financements reste l’obstacle majeur pour les pays en développement. La boîte à outils est donc perçue comme une solution idoine. Elle épouse la dynamique du projet de préparation de la société civile au FVC , conduit au Cameroun par l’ONG JVE Cameroun.

 

 

 

Commentaires Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here