Cameroun : Sismondi Bidjocka taxe René Sadi de gros menteur

0

Le patron de RIS FM en réagissant au communiqué du Ministre de la Communication sur l’affaire des 8 milliards alloués à la lutte anti Covid, a exprimé sa profonde amertume.

« Je suis désolé de le dire, mais Monsieur Sadi Emmanuel est un menteur! C’est un gros menteur, et je le dis avec des preuves. Tous les cabinets et bureaux des ministres ont des cameras de sécurité. Alors, je demande à Sadi de faire regarder ses vidéos de sécurité ce soir-là entre 17 h et 20h 30, » a déclaré ce mercredi 05 août 2020, Sismondi Barlev Bitchoka.

« Avec une telle attitude, je vous laisse imaginer, si j’avais été tué ce soir là avec mes enfants, on aurait dit que je ne suis même pas passé là bas ! Vous voyez comment des assassins peuvent faire disparaître les gens?
Si ce monsieur a peur de Dieu, un petit peu, qu’il nous montre les vidéos de son bureau ce jour là, »
a conclu l’homme de média.

Communiqué du MINCOM

D´ordre de Monsieur le Ministre de la Communication, S. E. René Emmanuel SADI, le Secrétaire Général du Ministère de la Communication a signé ce 04 août 2020, un communiqué portant ´´Mise au Point´´, au sujet des allégations mensongères diffusées sur les antennes d´une radio privée émettant à partir de Yaoundé, dans la matinée du lundi, 03 août 2020.

Le Ministre de la Communication porte à la connaissance de l´opinion nationale et internationale, que son Département ministériel n´a jamais reçu huit milliards de FCFA allégués par un journaliste, ni quelque autre financement que ce soit, en dehors de la dotation obtenue le 27 mars 2020, à la suite de la validation du PLAN GOUVERNEMENTAL DE COMMUNICATION SUR LA PRÉVENTION ET LA RIPOSTE CONTRE LE CORONAVIRUS, approuvé par le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, après les arbitrages effectués par Monsieur le Premier Ministre, et l´instruction conséquemment donnée au Ministre des Finances, de mettre à la disposition du Ministre de la Communication, une dotation de cent (100) millions de FCFA, soit le tiers de la demande initialement exprimée.

S´agissant des allégations mensongères faisant état de séquestration lors de l´audience avec ledit journaliste, le Ministre de la Communication tient à souligner que ni ce personnage, ni ses enfants, nul n´a fait l´objet de quelque maltraitance que ce soit, encore moins de séquestration dans son Cabinet ministériel./.

 

 

Commentaires Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here