Congo : Environ 700.000 personnes en insécurité alimentaire

0

Une forte hausse de ce phénomène est observée à Brazzaville à la suite des impacts du Covid-19.

On estime que plus du tiers (35,3%) des ménages de Brazzaville sont en insécurité alimentaire, soit environ 700 000 personnes. Les arrondissements les plus affectés sont les trois arrondissements périphériques de Madibou, Djiri et Mfilou, où plus de 50% des ménages ne mangent pas à leur faim. 78% des ménages déclarent que leurs revenus ont diminué au cours des trois derniers mois.

83% des ménages ont contracté des dettes au cours des trois derniers mois (40% emprunt d’argent pour achat de nourriture et 34,5% pour des dépenses de santé). Nutrition des enfants de moins de 5 ans Seuls 48,2% des enfants âgés de 6 à 23 mois ont un régime alimentaire minimal, c’est-à-dire qu’ils ont consommé au moins 4 groupes alimentaires et au moins 2 repas par jour. Les résultats de l’enquête montrent de fortes disparités des indicateurs de sécurité alimentaire d’un arrondissement à l’autre.

En ce qui concerne le niveau de consommation alimentaire (diversification et fréquence d’accès à des aliments nutritifs) dans les ménages à Brazzaville, en moyenne, 46,30% des ménages ont une consommation alimentaire « pauvre » et « limite » en 2020, contre 6,10% des ménages lors de l’enquête de 2015. Cette évolution importante traduit la forte dégradation de la sécurité alimentaire dans la périphérie de Brazzaville.

 

Commentaires Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here