Centrafrique : Facebook étend son programme fact checking

0

Les articles seront vérifiés par PesaCheck, une organisation certifiée par le réseau international IFCN (International Fact-Checking Network).

Le pays d’Archange Touadéra rejoint les 19 autres d’Afrique subsaharienne où le programme est déjà actif renforçant ainsi les nombreux efforts de Facebook en Afrique francophone pour lutter contre la diffusion des fausses informations. En République Centrafricaine, les articles seront vérifiés par PesaCheck, une organisation certifiée par le réseau international IFCN (International Fact-Checking Network).

Une fois que Pesa Check aura vérifié les faits d’un article, le travail de vérification sera affiché dans la section Articles connexes, immédiatement en dessous de l’article concerné dans le fil d’actualité. Les administrateurs de la page et les utilisateurs de Facebook recevront également une notification s’ils tentent de partager un article ou en ont déjà partagé un dans le passé qui a été qualifié de faux, ce qui permet à chacun de décider de ce qu’il veut lire ou partager.

Balkissa Idé-Siddo, Responsable des Affaires Publiques de Facebook pour l’Afrique Francophone, a déclaré : « Combattre la diffusion de fausses nouvelles sur Facebook est une responsabilité que nous prenons au sérieux et un sujet sur lequel nous sommes très impliqués. Nous sommes heureux que notre programme de vérification des faits par des tiers couvre désormais la République Centrafricaine et le Niger, démontrant ainsi notre engagement croissant envers le continent africain. »

Commentaires Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here