Madagascar : Le pays reçoit 2,13 millions de dollars pour couvrir les risques liés à la sécheresse

0

Le gouvernement de Madagascar a reçu le 02 juillet 2020 à Antananarivo, un chèque de la Société d’Assurance de la Mutuelle Panafricaine de Gestion des Risques (ARC Ltd).

Ce paiement de l’ARC représente la prime d’une assurance contre la sécheresse souscrite par Madagascar, avec le soutien de la Banque Africaine de Développement, à travers l’Initiative africaine de financement des risques de catastrophe (ADRiFi), qui a financé la totalité de la prime pour 2019-2020 en vue du transfert souverain du risque de sécheresse pour la Grande Île. Le règlement de l’indemnité est destiné à protéger 600.000 personnes vulnérables, frappées par les catastrophes climatiques, dont la sécheresse, qui a affecté les récoltes lors de la dernière saison.

Les interventions seront axées sur le transfert monétaire dans le cadre du dispositif ACT (« argent contre travail ») pour 15 .000 ménages vulnérables, l’appui nutritionnel pour 2.000 enfants de moins de 5 ans et l’approvisionnement en eau de 84 000 ménages. Renforcer ce mécanisme d’assurance favorise la mise en œuvre de la politique et de la Stratégie nationale de gestion des risques et des catastrophes à Madagascar. Le pays est confronté à des aléas climatiques dévastateurs, qui s’ajoutent à une insécurité alimentaire généralisée. Outre les cyclones, l’île de l’Océan Indien fait face à des inondations et des sécheresses, qui affectent ses finances publiques et sa croissance économique.

« L’ARC est une solution pérenne pour renforcer les efforts du gouvernement et des partenaires dans le Grand Sud de Madagascar et témoigne de l’entraide entre les pays amis africains à faire face aux catastrophes naturelles, notamment la sécheresse », a déclaré le Ministre Malgache de l’Economie et des Finances, Richard Randriamandrato, lors de la cérémonie de remise du chèque.

Selon la Banque Africaine de Développement (BAD), les catastrophes naturelles à Madagascar ont causé, en 2017, environ 420 millions de dollars américains de dommages. En 2019, Madagascar a rejoint, le Groupe VI des pays assurés par l’ARC contre les risques de sécheresse pour la campagne agricole 2019-2020, au titre des pays pilotes du programme ADRiFI.

Le Sous-secrétaire Général des Nations Unies et Directeur Général de la Mutuelle Panafricaine de Gestion des Risques, nous apprend que le versement d’indemnités effectué par l’ARC pour soutenir la population touchée par la sécheresse dans le Grand Sud de Madagascar, a été rendu possible par le leadership et l’engagement du gouvernement de Madagascar à protéger sa population.  « Nous remercions également la Banque Africaine de Développement pour son soutien louable à travers le programme ADRiFi. Cela témoigne du fait que la collaboration entre les gouvernements africains et les partenaires au développement peut préserver les gains de développement sur le continent, » a conclu Mohamed Beavogui.

 

Commentaires Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here