Cameroun : Fru Ndi accusé d’avoir brisé la candidature unique de l’opposition en 2004

0

Selon Albert Léopold Ebene, le fondateur du Social Democratic Front (SDF) a perçu 500 millions FCFA, pour son acte.

Cette révélation du Commissaire de Police et ancien employé à la Division Provinciale de la Police Judiciaire du Centre fait des gorges chaudes en ce moment. Dans un message  audio, Albert Léopold Ebene actuellement établi à l’étranger soutient que John Fru Ndi a été corrompu à hauteur de 500 millions FCFA, pour casser  la candidature unique de l’opposition.

On se souvient qu’à l’approche de l’Election Présidentielle de 2004 au Cameroun, le Chairman Fru Ndi s’était farouchement opposé à la candidature unique de l’opposition. A l’époque Adamou Ndam avait été désigné pour représenter les intérêts des partis de l’opposition. L’idée d’une candidature unique avait été enterrée à la dernière minute.

De l’avis  d’Albert Léopold Ebene, dont l’extrait audio a été diffusé le 1er juillet 2020 sur RIS FM (une antenne privée de Yaoundé gérée par Sismondi Barlev Bidjocka) John Fru Ndi a bel et bien reçu de l’argent pour casser la candidature unique de l’opposition. Une candidature que devait incarner Adamou Ndam Njoya. L’argent liquide (500 millions FCFA) était dans une mallette que transportait l’ancien MINDEF Edgard Alain Mebe Ngo’o.

 

Commentaires Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here