Cameroun : GDA redoute les risques liés à la conversion des terres

0

Les responsables gouvernementaux, les acteurs de la société civile et les représentants des médias ont réfléchi sur la question le 22 mai 2020 à Yaoundé.

Organisé par Green Development Advocates (GDA) sous le thème : « Pandémies émergentes et conversion des forêts au Cameroun : quels enjeux ? » l’atelier a permis de ressortir les enjeux relatifs à la conversion des terres forestières à d’autres usages. Les participants ont tiré les leçons des expériences passées. Un lien a été établi entre le déclin du couvert forestier et la pandémie du Covid-19. Selon Aristide Chacgom, le coordonnateur de GDA, l’action sur le couvert végétal induit des conséquences sans précédent sur le plan socio-environnemental.

On note entre autres la perte de la biodiversité, le changement climatique, la facilitation des contacts entre les humains et le monde animal. Depuis décembre 2019, l’humanité fait face à une crise sanitaire sans précédent. Cette crise est due à l’apparition du nouveau coronavirus. Pour certains, le Covid-19 aurait été transmis de l’animal à l’homme. Des voix présentent la perte du couvert forestier comme l’une des causes de nouvelles pathologies qui ébranlent l’humanité.

« Le Cameroun attire de nombreux investisseurs en quête de terres pour des plantations de palmiers à huile ou d’hévéa, pour les projets structurants etc. Par conséquent, l’espace forestier national se rétrécit au fil des années. Cette tendance à la conversion des terres est évaluée à 0,28 % par an. Cela compromet les engagements de l’Etat du Cameroun en ce qui concerne le changement climatique et la préservation de la biodiversité, » souligne Aristide Chacgom. Le Cameroun est situé au cœur du Bassin du Congo. Il dispose de 41,3 % de terre forestière à savoir le domaine permanent et le domaine non permanent. Signalons que la tenue de l’atelier a coïncidé avec la célébration de la Journée Mondiale de la Biodiversité.

Commentaires Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here