Côte d’Ivoire : L’Etat accélère l’exploitation du gaz

0

Depuis janvier 2020, le pays a obtenu un financement clé pour ses principaux projets de production d’électricité à partir du gaz, Azito et Atinkou.

Le premier est une extension de la centrale d’Azito, une usine de 460 MW détenue et exploitée par Globeleq qui utilise du gaz naturel fourni par les gisements de gaz offshore de la Côte d’Ivoire. Avec Azito IV, la centrale verra sa capacité augmentée de 253 MW. Le financement pour ce projet d’extension a été obtenu en janvier 2020, et une fois achevé il permettra à la centrale d’Azito de couvrir environ 30% de la capacité installée de production d’électricité de la Côte d’Ivoire.

Le projet repose sur un financement de 264 millions d’euros fourni par plusieurs institutions financières telles que la Société financière internationale (SFI), la Banque africaine de développement (BAD); la Banque ouest-africaine de développement (BOAD); le Fonds OPEP pour le développement international (OFID) et un ensemble d’institutions européennes de financement du développement (EDFI). Le Ministre du Pétrole, de l’Énergie et du Développement des Energies renouvelables de la Côte d’Ivoire, Abdourahmane Cissé, a posé la première pierre de la phase IV le 07 mars 2020.

Le projet d’Atinkou, aussi nommé Ciprel V, est lui réalisé par le groupe Eranove. Il consiste à développer une centrale à cycle combiné de 390 MW en dehors d’Abidjan, qui sera également alimentée en gaz naturel. Un accord de concession de 20 ans a été signé pour le projet en décembre 2018, et il vient d’obtenir un financement de 303 millions d’euros de la SFI en mars 2020. Le financement complet de la dette a été fourni par plusieurs institutions financières telles que la BAD, la Banque Néerlandaise de Développement Entrepreneurial (FMO), la société allemande Deutsche Investitions-und Entwicklungsgesellschaft (DEG), le Emerging Africa Infrastructure Fund et l’OFID.

Le gouvernement ivoirien favorise le bon environnement commercial pour que le secteur du gaz prospère. Quatre décrets ont été signés en Conseil des ministres le 11 mars 2020 pour renouveler l’autorisation d’exploitation exclusive des champs pétroliers et gaziers de Foxtrot, Mahi, Manta et Marlin dans le bloc CI-27. Les décrets prolongent chaque autorisation de 10 ans, dans le but explicite d’assurer l’approvisionnement constant et continu en gaz naturel des nouvelles centrales thermiques CIPREL 5 et AZITO 4, en vue de garantir la suffisance de la production électrique nationale.

Commentaires Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here