Cameroun : Ayuk Tabe à la Chambre Militaire de la Cour d’appel du Centre

0

Celui qui se considère comme président et neuf autres leaders de l’Ambazonie, comparaitront pour la première fois le 19 mars 2020.

Ils rejettent la condamnation à vie. Cette peine a été prononcée contre eux. Ayuk et ses compères sont poursuivis pour sécession, terrorisme, hostillité à la patrie, financement du terrorisme, révolution, bandes armées, insurrection, atteinte à la surêté de l’Etat et propagation de fausses nouvelles.

Julius Ayuk Tabe, Nfor Ngala Nfor, Tassang Wilfried, Henry Kemeng, Cornelius Kwanga, Fidelis Che, Che Augustin Awasum, Egbe Ogork, Eyambe Elias, et Shufai Blaise sont les premiers membres du gouvernement de la République non reconnue d’Ambazonie. Ils ont été appréhendés en 2017 au Nigeria et livrés à la justice camerounaise.

Sisiku Julius Ayuk Tabe né le 02 mai 1965, est un chef séparatiste ambazonien et ancien premier président de la République fédérale d’Ambazonia non reconnue. Ayuk Tabe est développeur de logiciel informatique, formateur pour CISCO system et universitaire.

En 1992, Julius Sisiku Ayuk Tabe, diplômé en Ingénierie de contrôle à l’Université de Sheffield au Royaume-Uni, a intégré la compagnie de distribution électrique AES-Sonel en tant que développeur de logiciel informatique. Pendant les dix ans passés à ce poste, l’ingénieur en informatique s’est distingué à travers ses réalisations.

On peut citer le développement des applications pour les systèmes de facturation et la gestion de la relation client, la gestion des ressources humaines ainsi que la gestion du rapprochement bancaire et la maintenance technique. Ces performances lui ont valu une promotion en 2002 en tant que l’un des directeurs régionaux de l’entreprise.

Commentaires Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here