RD Congo : La MONUSCO réhabilite la route Kasinga-Kididiwe

0

C’est la compagnie du génie militaire indonésien de la MONUSCO déployée à Beni qui a lancé les travaux de réhabilitation.

Les casques bleus du génie militaire indonésien travaillent dur pour finaliser les travaux de réhabilitation de cet axe long de six kilomètres, commencés le 10 décembre dernier. Le terrain est extrêmement difficile. Entre les palmiers, anacardiers, mais aussi les ravins qui forment cette forêt équatoriale très dense, les bulldozers entrent en action pour abattre les arbres et ouvrir le chemin à la circulation.

L’impraticabilité de ce tronçon a facilité le mouvement des groupes armés illégaux, notamment les ADF qui ont, à plusieurs reprises, attaqué les civils dans cette région, obligeant l’armée à interdire l’accès à leurs champs aux populations, pour mieux les protéger.Les travaux s’effectuent souvent sous surveillance militaire et quelques fois même avec des reconnaissances aériennes pour garantir la réussite de cette entreprise.

Plus de 4 kilomètres sur 6 sont déjà praticables. La fin des travaux est envisagée pour la fin du mois de février et l’ouvrage sera remis officiellement aux autorités congolaises.Il faut souligner que les casques bleus indonésiens ne travaillent pas seuls. La MONUSCO a recruté une trentaine de jeunes de Beni et environs, qui les aident dans l’exécution desdits travaux. Ce sont eux qui aident à élaguer les ronces là où les bulldozers ne peuvent pas accéder.

La MONUSCO a repris les travaux de réhabilitation d’un second axe routier, à savoir l’axe Mbau-Simulike-Kamango. Les travaux sur cet axe ont été effectués par le génie militaire des FARDC et une vingtaine de kilomètres en partant de Mbau ont été réparés. Les conditions difficiles du terrain et la qualité de leur équipement ne leur ont pas permis d’aller jusqu’au bout de ce chantier. Raison pour laquelle ils ont fait appel à la MONUSCO.

Commentaires Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here