Nigéria : 2020 baptisée Année du Gaz

0

Le Ministre d’Etat pour les Ressources Pétrolières, Timipre Sylva a déclaré 2020 comme étant l’Année du Gaz pour sa nation.

Le gaz naturel a l’énorme potentiel de diversifier et de faire croître l’économie nigériane, d’alimenter ses industries et ses foyers, de produire des richesses qui manquent toujours, de créer des emplois, de développer des industries associées dans le secteur pétrochimique et de sortir les gens de la pauvreté. Le problème du torchage au Nigéria est énorme. Chaque année, 2 millions de tonnes de GPL sont brûlées au lieu d’être utilisées comme source d’énergie ou de matière première. Cela signifie que des millions de dollars partent littéralement en fumée.

Le programme de zéro torchage du Nigéria est en cours depuis des années, et pourtant, la Nigerian National Petroleum Corporation (NNPC) vient de publier des résultats qui indiquent que le torchage du gaz n’a cessé d’augmenter au fil du temps. Plus précisément, « un total de 276,04 milliards de pieds cubes (Gpi3) de gaz naturel a été torché des champs pétroliers du Nigeria entre septembre 2018 et septembre 2019 ». En outre, NNPC a déclaré que le volume de gaz torché pendant cette période était supérieur à celui fourni aux sociétés de production d’électricité.

Pour la production d’électricité, ce volume était de 275,31 milliards de pieds cubes. Cela se passe dans un pays où 45% de la population n’a pas accès à l’électricité, outre l’effet extrêmement préjudiciable que cela a sur la capacité des entreprises à être compétitives et les dommages environnementaux extraordinaires que cela représente. La production de gaz naturel liquéfié (GNL) provenant de l’usine de GNL de Bonny Island va augmenter de 35%.

Le Nigéria renforcera sa position en tant que l’un des plus grands exportateurs mondiaux de GNL et cela apportera une richesse considérable au pays, mais sa population reste dans le noir. Ce n’est qu’en combinant le rôle des majors, des entreprises locales, le développement des infrastructures nécessaires au transport du gaz, le rapprochement avec les banques pour aider à financer des projets et en donnant un cadre juridique clair, que le Nigéria va réussir.

Commentaires Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here