Cameroun : Albert Kouinche comble la femme à l’approche de la Nativité

0

Une cérémonie de l’Arbre de Noël en l’honneur des femmes de la Communauté Bandjoun a été organisée le 23 décembre 2019 à Yaoundé en présence de plusieurs élites.

Fidèle à la tradition, les élites Bandjoun se sont retrouvés au Foyer Bandjoun de à l’effet de rendre un vibrant hommage aux mamans de la communauté de Bandjoun qui œuvrent au jour le jour à l’éducation, et à l’encadrement des jeunes, des pères et bien d’autres personnes, avec à la manœuvre l’honorable Albert Kouinche. C’est par milliers que ces femmes ont pris d’assaut cette enceinte, où sons et couleurs étaient au rendez vous. L’on pouvait apercevoir des milliers de cadeaux dédiés à ces derniers composés du riz, de l’huile, du savon et d’autres produits de consommation courante.

« A travers cette cérémonie, il s’agissait de magnifier les œuvres de nos mamans de la communauté Bandjoun de Yaoundé qui au quotidien s’occupent de la communauté des fils et filles Bandjoun de Yaoundé. Vous avez constaté comme moi que le nombre de bénéficiaires va croissant .L’année dernière, nous étions à 1300. Cette année nous avons franchi le cap de 1500. Cette cérémonie intervient en fin d’année ou nous célébrons deux grandes fêtes à savoir la fête de Noël et la fête de nouvel an. Nous voulons à travers cette action permettre à nos familles et à nos mamans de bien passer ces fêtes. J’ajoute que ce que nous faisons, c’est avec certaines grandes élites de la communauté à qui je dis un grand merci pour le soutien », a déclaré l’honorable Albert Kouinche.

« Nous avons reçu le riz, et tellement nous sommes fières d’avoir ce paquet. A cette occasion, que le Seigneur Tout Puissant accorde ses grâces à notre papa qui chaque année se souvient de nous », a lancé une maman bénéficiaire. « Je bénis au nom de Dieu le Père Tout Puissant, l’honorable Albert Kouinche pour son sacrifice permanent. Car il n’a jamais cessé de penser à ses mamans que nous sommes. Que la grâce de Dieu fructifie ses affaires pour que l’année prochaine encore, nous soyons cette fois 5.000 ou 10.000 femmes. Alléluia », s’exclame une autre bénéficiaire.

Il faut saluer de telles initiatives qui ne sont que le reflet du vivre-ensemble. Elles dissipent certaines frustrations quand on sait que les inégalités sociales sont un danger pour la paix et la stabilité. Les regards sont désormais tournés vers la prochaine édition.

Commentaires Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here