Burkina Faso : La BAD débloque 48,82 millions d’euros pour l’électricité

0

Le Conseil d’Administration de la BAD a approuvé le 04 septembre 2019, un appui financier en faveur du Projet Yeleen en cours au pays des hommes intègres.

Le prêt permettra d’accroître la production d’électricité. Le Projet Yeleen est le deuxième projet de l’initiative « Desert to Power » de la Banque au Burkina Faso. D’un coût total de 136,69 millions d’euros, le projet est prévu pour une durée de cinq ans (2020-2024). Le reste du financement sera assuré par l’Agence Française de Développement (AFD), l’Union Européenne (UE) et la Société Nationale d’Electricité du Burkina Faso (SONABEL).

Selon Wale Shonibare, Vice-président par intérim de la Banque pour l’Energie le Changement Climatique et la Croissance Verte, ce projet vient s’ajouter aux efforts que la Banque déploie pour assurer un accès inclusif à l’énergie en améliorant l’électrification rurale, les interconnexions régionales et les réformes du secteur de l’énergie au Burkina. Il permettra notamment d’accroître de 15 % la capacité de production nationale d’énergie. Ce qui réduira sa dépendance aux importations de combustibles fossiles.

Le Burkina Faso a l’un des plus faibles taux d’accès à l’électricité du continent africain. Soit environ 21 % à l’échelle nationale en 2018. Le Projet Yelen permettra d’augmenter et de diversifier la fourniture d’électricité grâce à la construction de quatre nouvelles centrales photovoltaïques de 52 MWc. Il permettra aussi de développer les réseaux de distribution d’énergie. 30.000 nouveaux ménages, soit environ 200.000 personnes seront touchées.

Commentaires Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here