Cameroun : Faible avancée dans le marquage sanitaire graphique

0

Le marquage sanitaire graphique est effectif au Cameroun depuis le 12 juin 2019, date butoir accordée aux industriels par le gouvernement pour se conformer au texte en vigueur.

Désormais, les paquets de cigarettes sur le marché ont une nouvelle présentation avec des images illustrant des affections ou maladies liées au tabac et des messages spécifiques, le tout couvrant 70% des faces avant et arrière des paquets de cigarettes comme l’exige la réglementation. La Coalition Camerounaise contre le Tabac (C3T) se félicite de cette avancée et salue le gouvernement pour cette importante décision qui permet de sauver des vies. La C3T encourage également les pouvoirs publics à poursuivre sur cette lancée en adoptant d’autres mesures importantes de ladite convention notamment celles relatives à la hausse de la taxation, à l’interdiction globale de la publicité en faveur du tabac et à la création des espaces 100% sans fumée.

« Au demeurant, la Coalition appelle de tous ses vœux, l’adoption d’une loi nationale antitabac qui est un important instrument juridique pour un meilleur contrôle du tabac au Cameroun. Une loi nationale antitabac permettra en effet de baisser la prévalence du tabagisme dans le pays et de sauver de nombreuses vies humaines qui se consument au quotidien dans la fumée du tabac », précise le communicateur du C3T. Le communicateur de cette organisation de la société civile, Prince Mpondo Ekon s’est exprimé dans le cadre d’une conférence de presse le 27 novembre 2019 à Douala.

Tous comptes faits, le combat est loin d’être terminé malgré l’effectivité du marquage sanitaire graphique tant attendue. Une effectivité qui continue d’ailleurs de poser problème car on observe encore sur le marché certains paquets de cigarette avec l’ancien conditionnement. Jusqu’à date, seuls les produits de marque de Cigarettes Malboro, Rothmans, B£H, LB, Aspen, BM, Business Club ont le marquage sanitaire graphique. Les produits des autres marques présentent encore les anciens conditionnements avec le marquage sanitaire textuel, des indications sur les arômes, les conditionnements de moins de 20 bâtons de cigarettes, en violation de la Réglementation.

Au moment ou certains producteurs s’attèlent à se conformer à la réglementation, d’autres producteurs se livrent plutôt à des manœuvres d’interférence pour plomber la mise en œuvre de cette importante mesure de préservation de la Santé Publique. La C3T condamne ces agissements et rappelle que le texte du 03 Janvier 2018 est d’application obligatoire et s’impose à tous les acteurs de la chaine à savoir les producteurs/fabricants, les importateurs, les distributeurs, les grossistes et les détails qui doivent s’assurer chacun en ce qui le concerne, de la conformité à la réglementation des produits mis en vente.

Commentaires Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here