Cameroun : Titus Edzoa fait la promotion de « Cameroun : combat pour mon pays »

0

L’ex-prisonnier vient de publier un livre en français et en Anglais intitulé « Cameroun : combat pour mon pays », « Cameroon fight for my country », aux éditions Duboiris.

L’ancien secrétaire général à la présidence du Cameroun organise une conférence inaugurale à Paris le 30 novembre 2019 pour parler de la situation difficile que traverse le Cameroun actuellement. Cette rencontre a également pour but d’informer les participants du lancement du think tank (CAPE Cameroon) chargé de préparer les Camerounais et les Africains de la sous-région Afrique Centrale à affronter les crises politiques et économiques qui secouent cette partie du continent. Des experts, des diplomates, des économistes et plusieurs membres de la société civile prendront part à cet événement qui sera clôturé par un débat contradictoire et une dédicace de l’auteur pour son nouveau livre.

Titus Edzoa est né à Bonabéri, quartier de la ville de Douala le 04 janvier 1945. Ayant grandi au quartier New-Bell, Titus Edzoa a fréquenté l’école St-Jean Bosco où il a effectué ses études primaires. En 1964, au Collège Liberman à Douala, il est parmi les plus jeunes de la classe avec comme camarade de promotion Laurent Esso. Il y a obtenu son Baccalauréat option philosophie à 19 ans en juin 1964. Il a fait ses études d’abord en Italie. En février 1966, jouant de la guitare, il a gagné un concours de chant.

Il a obtenu en 1975 à Milan après 5 ans et demi au lieu de 6 à 7 ans un diplôme de doctorat en médecine à l’Université d’Etat de Milan le 23 septembre 1970. Cinq ans plus tard, le 23 novembre 1975, à juste 30 ans, il a décroché son diplôme de chirurgie générale. De 1976 à 1985, il a exercé le métier de chirurgien dans divers hôpitaux camerounais et enseigné à la faculté de médecine à Yaoundé. Edzoa s’est présenté plus tard au concours d’agrégation à Paris pour obtenir le titre d’agrégé de chirurgie générale le 08 janvier 1985, à l’âge de 40 ans.

Commentaires Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here