RD Congo : Un bureau de colocalisation de la CAP ouvert

0

L’ouverture de ce bureau intervenue le 05 novembre 2019 à Kalemie, s’inscrit dans le cadre de la mise en application du Protocole d’accord signé entre la MONUSCO et les autorités.

La MONUSCO a ouvert un bureau de colocalisation de la Cellule d’Appui aux Poursuites (CAP) judiciaires (CAP) au Palais de Justice Militaire de Kalemie, dans la province du Tanganyika. Cette colocalisation vise à créer la proximité et rendre la collaboration immédiate entre la MONUSCO et la Justice militaire, pour des solutions rapides et efficaces aux questions de lutte contre l’impunité des crimes graves. L’ouverture de ce bureau s’inscrit dans le cadre de la mise en application du Protocole d’accord signé entre la MONUSCO et le gouvernement congolais.

Ce protocole recommande la mise en place des cellules d’appui aux poursuites judiciaires chargées d’apporter un appui technique et logistique aux autorités judiciaires congolaises ayant la compétence d’enquêter et de poursuivre les auteurs des crimes internationaux à savoir crimes de guerre, crimes contre l’humanité, crimes de génocide et crimes d’agression. Le Coordonnateur Régional de la Section d’Appui à la Justice de la MONUSCO à Kalemie a cerné le cadre légal du mécanisme de colocalisation.

Ce dernier a commenté l’impact des différents appuis que la CAP apporte à la Justice Militaire. Cet impact s’apprécie par la régularité des procédures judiciaires engagées, l’aboutissement des dossiers judiciaires par des jugements bien motivés, la condamnation des auteurs des crimes graves et la dissuasion des criminels potentiels. Le Représentant du Chef de Bureau a invité les membres de la CAP et les autorités judiciaires militaires à saisir cette opportunité. D’après lui, c’est une occasion pour donner le meilleur d’eux-mêmes dans les activités.

Des activités qu’ils devront planifier, préparer et exécuter conjointement afin que la lutte contre l’impunité des crimes graves soit effective et salutaire pour la population du Tanganyika. La cérémonie s’est déroulée devant les autorités judiciaires civiles et militaires, le Représentant du Chef de Bureau de la MONUSCO-Kalemie, les Chefs des Sections Substantives de la MONUSCO-Kalemie, les inspecteurs judiciaires militaires et les agents de Police Militaire.

Commentaires Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here