Burundi : Denise Nkurunziza compose contre l’infertilité

0

La chanson et la vidéo ont été composées, chantées et produites par la Première Dame de la République dans le cadre d’une campagne.

A travers cette chanson, madame Nkurunziza veut contribuer à la campagne « Merck Plus Qu’une Mère » et briser la stigmatisation liée à l’infertilité. La chanson sera lancée lors de la Conférence de la Fondation Merck « Merck Africa Asia Luminary » à Accra au Ghana. « J’ai créé cette chanson pour autonomiser les femmes infertiles et envoyer le message à toute la communauté africaine que l’infertilité n’est pas un stigmate. C’est ma contribution personnelle à « Merck Plus Qu’une Mère », une importante campagne de la Fondation Merck, » a souligné Denise Nkurunziza.

Pour sa part, Dr. Rasha Kelej de la Fondation Merck a remercié Denise Nkurunziza, pour ses efforts déployés pour briser la stigmatisation autour de l’infertilité. La chanson communique un message important à la société que non seulement les femmes, mais les hommes aussi peuvent être la cause de l’infertilité. Il est important de préciser que la fertilité est une responsabilité partagée et les hommes doivent soutenir leurs épouses au cours de leur parcours pour construire une famille heureuse. Les femmes sont plus que de simples mères.

La Fondation Merck a travaillé à tous les niveaux pour apporter un changement culturel dans la société africaine et a défendu les femmes qui ne sont pas en mesure d’avoir des enfants contre la discrimination, l’isolement et la violence. La Fondation Merck, la branche philanthropique de Merck KGaA Allemagne, est très heureuse de recevoir une chanson aussi autonomisant pour briser la stigmatisation autour de l’infertilité en Afrique et dans le reste du monde. Cette chanson ajoutera une valeur significative pour influencer le changement de culture.

Commentaires Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here