Libye : Le centre de Karareem évacué

0

Les autorités libyennes ont procédé le 14 octobre 2019 à l’évacuation de ce centre de détention, situé à Misrata dans le nord-est du pays.

Le gouvernement libyen a transféré plus d’une centaine de réfugiés et de migrants arbitrairement détenus. Ces derniers ont été vers deux autres centres de détention situés dans la même région à savoir Zliten et Souq Al Khamees. Les conditions de détention jugées désastreuses dans ces deux centres sont connues des autorités libyennes et du Haut-Commissariat aux Réfugiés (HCR). Les équipes de Médecins Sans Frontières (MSF) l’ont signalé à plusieurs reprises.

Les hommes, femmes et enfants qui ont été arbitrairement détenus pendant des mois, voire des années, avec un accès limité à l’eau et à la nourriture seront exposés aux mêmes conditions inhumaines. Certains d’entre eux ont été victimes de trafic et de torture pendant leur séjour en Libye. De l’avis de Sacha Petiot, Chef de Mission MSF en Libye, les migrants et réfugiés sont maintenus dans un cycle sans fin de désespoir et de violence.

Le minimum aurait été de leur rendre la liberté et de les prendre en charge dans un environnement plus sûr. Actuellement, en Libye, il n’y a pas de lieu sûr où les réfugiés et les migrants peuvent trouver protection et assistance. Le seul centre géré par le HCR, (GDF- Gathering and Departure Facility) est actuellement saturé. Sacha Petiot pense qu’il faut aussi développer d’urgence des alternatives à la détention en Libye, c’est-à-dire de véritables lieux où migrants et réfugiés seront mis à l’abri.

MSF travaille dans les centres de détention en Libye depuis 2016. L’organisation fournit des soins de sanitaires et psychologiques. Elle fait des références d’urgence dans les hôpitaux, pour alléger les souffrances des réfugiés, demandeurs d’asile et migrants détenus arbitrairement et exposés les conditions inhumaines de détention. MSF demande d’accélérer les évacuations hors de Libye, pour mettre fin aux interceptions et retours forcés en Libye de personnes ayant réussi à fuir par la mer.

Commentaires Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here