Ethiopie : Abiy Ahmed fait Prix Nobel de la Paix

0

Le Premier Ministre éthiopien a été désigné le 11 octobre 2019 à Oslo, pour ses efforts déployés en faveur de la paix entre son pays et l’Erythrée.

Abiy Ahmed Ali a réconcilié son pays avec l’Erythrée après vingt ans de conflit. Vers la fin des années 1980, il a rejoint l’Organisation Démocratique des Peuples Oromo (OPDO). En 1990, il s’est joint à la lutte armée contre le régime militaire de la République Démocratique Populaire d’Ethiopie. Ce régime dictatorial est tombé en 1991. Abiy Ahmed a ensuite servi dans l’armée éthiopienne, et s’est déployé en 1995 au sein de la Force de Maintien de la Paix des Nations Unies au Rwanda.

Abiy Ahmed Ali a atteint le grade de lieutenant-colonel et contribué à l’organisation des services de renseignement éthiopiens. Formé aux Etats-Unis et au Royaume-Uni, le Prix Nobel de la Paix 2019 est cadre technique spécialiste en cybersécurité au sein des services de renseignement. En 2009, il a fondé l’Agence Nationale de Sécurité des Réseaux d’Information, dont il en a été sera le directeur jusqu’en 2012.

Abiy Ahmed est né le 15 août 1976 à Agaro. il est de père oromo musulman nommé Ahmed Ali et de mère amhara chrétienne orthodoxe nommée Tezeta Wolde. Il est chrétien protestant et parle couramment l’oromo, l’amharique, le tigrigna et l’anglais. Le Président érythréen Isaias Afwerki et le Premier Ministre éthiopien Abiy Ahmed ont déclaré le 09 juillet 2018, la fin de l’état de guerre entre leurs deux pays et la normalisation de leurs relations. Le rapprochement diplomatique s’est produit alors à grande vitesse.

Le Président Afwerki s’est rendu le 16 juillet 2018 dans la capitale éthiopienne Addis-Abeba pour une visite diplomatique. Lors de son séjour en terre éthiopienne, Afwerki a annoncé la réouverture de l’Ambassade d’Ethiopie en Erythrée. Le 19 juillet 2018, le premier ambassadeur éthiopien a été nommé en Erythrée. Le 11 septembre 2018, à l’occasion du Nouvel An éthiopien, au cours d’une cérémonie Abiy Ahmed et Isaias Afeworki ont rouvert la frontière entre l’Erythrée et l’Ethiopie.

Signalons que la frontière entre les deux nations était fermée depuis 1998. Cette fermeture était visible au niveau de deux postes-frontières. D’abord entre les villes de Bure en Ethiopie et Debay Sima en Érythrée. Et ensuite entre Zalambessa (Ethiopie) et Serha (Erythrée). Un accord de paix est signé le 16 septembre 2018 à Djeddah. Le trafic aérien a également repris entre les deux pays. Abiy Ahmed a conclu le 07 août 2018 un accord de paix avec le Front de Libération Oromo (FLO).

Commentaires Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here