Côte d’Ivoire : Dominique Ouattara honorée par la diaspora à Washington

0

La communauté ivoirienne résidant aux Etats-Unis, l’Ambassadeur Haïdara Mamadou et son épouse ont rendu hommage à la femme du Président Ouattara, le 19 septembre 2019.

Un diner a été offert en son honneur, en marge de la mission qu’elle a conduite aux Etats-Unis en sa qualité de Présidente du Comité interministérielle de Lutte contre le Travail des Enfants. Les enfants ivoiriens au Pays de l’Oncle Sam ont dit merci à la Première Dame pour ses activités. Des activités menées à travers sa Fondation « Children of Africa » et  le Conseil National de Surveillance des Actions de Lutte contre la Traite l’Exploitation et le Travail des Enfants.

Les enfants ont également salué le leadership du Président de la République de Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara, pour les mesures gouvernementales prises en vue d’assurer l’épanouissement des enfants en Côte d’Ivoire. Ce point de vue a été partagé par le Chef de Mission de l’Ambassade de Côte d’Ivoire aux Etats-Unis, l’Ambassadeur Haïdara Mamadou qui a souligné le combat acharné de la Première Dame.

Pour Haïdara Mamadou, le gouvernement ivoirien a depuis quelques années pris des mesures qui ont permis de concrétiser des actions multiformes, aux fins d’éliminer les pires formes de travail des enfants dans les plantations de cacao en Côte d’Ivoire. Il convient de rappeler qu’au cours de son séjour aux Etats-Unis, la Première Dame accompagnée d’une importante délégation a rencontré des hommes politiques et des acteurs de la société civile des Etats-Unis.

Madame Ouattara a livré la teneur de son plaidoyer en faveur de la lutte contre le travail d’enfants dans son pays. Au nom des enfants ivoiriens vivant aux Etats-Unis, Priscille Koffi âgée de 12 ans a lancé : « Nous avons appris que vous êtes venue ici, aux Etats Unis, dans le cadre de la lutte contre l’exploitation des enfants dans les plantations de cacao en Côte d’Ivoire. Cela témoigne, une fois de plus, de l’amour et de l’affection que vous avez pour nous les enfants.

Commentaires Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here