Cameroun : Les acteurs sociaux formés à la gouvernance locale

0

C’est dans le cadre d’une formation qui s’étale du 16 au 20 septembre 2019 à Yaoundé, à l’initiative du Programme National de Formation aux Métiers de la Ville (PNFMV) en partenariat avec l’Académie Africaine des Collectivités Locales (ALGA) et Cités et Gouvernements Locaux Unis d’Afrique (CGLU Afrique).

Cette session de formation vise la consolidation et le renforcement des capacités des acteurs locaux sur les enjeux de la gouvernance locale. Elle permettra aux participants d’acquérir une bonne maîtrise des principes, des normes, des techniques et des mécanismes de l’action publique locale, depuis les justificatifs participatifs jusqu’au suivi-évaluation. Ces notions leur permettront de développer des stratégies de management concerté, transparent et inclusif de leur territoire.

Selon Albert Anicet Akoa, Vice-président national des Communes et Villes Unies du Cameroun (CVUC), l’émergence d’une gouvernance locale maîtrisée et efficace est sans doute l’un des enjeux majeurs de la décentralisation au Cameroun. Dans cette perspective, il va de soi que la réussite du transfert des compétences et des ressources passe par la maîtrise des textes et la capacité des dirigeants locaux à les mettre en pratique.

La gouvernance locale, telle que définie par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), désigne les institutions, systèmes et processus infranationaux qui apportent des services aux citoyens. Et par lesquels ces derniers exposent leurs intérêts et leurs besoins, arbitrent leurs différends, exercent leurs droits et s’acquittent de leurs obligations. La gouvernance locale est assurée par un ensemble de relations politiques entre de nombreux acteurs différents officiels et non officiels.

La fonction la plus visible des structures de gouvernance locale est probablement celle qui consiste à assurer des services essentiels comme les soins de santé, l’éducation, la distribution de l’eau, l’assainissement, la justice et la sécurité. La bonne gestion de ces services au niveau local peut contribuer à pérenniser la paix de plusieurs manières. La formation de Yaoundé concerne entres autres les maires, les agents ministériels et les responsables de la société civile.

Commentaires Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here