Cameroun : Joseph Le publie de nouveaux résultats de l’ENAM

0

Le Ministre de la Fonction Publique a publié le 08 septembre 2019, des arrêtés modificatifs évacuant des incohérences dans les résultats d’admission aux concours d’entrée à l’Ecole Nationale d’Administration et de la  Magistrature (ENAM) au titre de l’année académique 2019/2020.

Ces incohérences sont symbolisées par l’apparition de certains noms à la fois dans la liste des candidats déclarés définitivement admis et dans la liste d’attente. C’est le cas de Mboule Ekane Christel Nadège, premier nom dans la liste des admis de la Section Judiciaire Cycle « A » de la Division de la Magistrature et des Greffes. Le même nom est classé au troisième rang dans la liste d’attente. « Les vérifications effectuées, ont permis de confirmer l’admission définitive des intéressés auxdits concours et d’établir que la présence des mêmes noms sur les listes d’attente ne relève que d’une malencontreuse erreur matérielle, » souligne le communiqué du 08 septembre 2019.

Le patron du MINFOPRA qui est par ailleurs tutelle de l’ENAM n’a pas attendu que la polémique éclate, avant de prendre ses responsabilités. Il faut donc retenir que les candidats dont les noms se trouvent à la fois dans la liste définitive et la liste d’attente, sont reclassés dans la liste des candidats définitivement admis aux concours d’entrée à l’Ecole Nationale d’Administration et de la Magistrature.

C’est une preuve que Joseph Le ne perd pas de temps dans le règlement des conflits. On se souvient il y a quelques jours, une grève de certains personnels enseignants a été désamorcée.  L’ENAM du Cameroun créée en 1959 à Yaoundé, est une grande école de l’enseignement supérieur ayant pour mission principale la formation et le perfectionnement des hauts fonctionnaires du gouvernement camerounais. C’est un établissement public doté d’une personnalité publique et d’une autonomie financière. Elle est placée sous la tutelle technique du Ministère de la Fonction Publique et de la Réforme Administrative.

 

 

 

Commentaires Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here