RD Congo : Antonio Guterres en visite à Mangina

0

Secrétaire Général des Nations Unies a visité le 1er septembre 2019, le premier foyer de l’épidémie Ebola dans l’est du pays où la maladie a été déclarée le 1er août dernier.

Le patron de l’Organisation des Nations Unies (ONU) a visité Mangina, localité située à 30km de Beni dans le cadre d’une visite de 72 heures en République Démocratique du Congo. A Mangina, l’épidémie a tué 285 personnes pour 606 cas confirmés, dont une majorité de femmes et d’enfants de moins de cinq ans. Guterres a tout d’abord rencontré divers représentants de la composante humanitaire (Organisation Mondiale de la Santé, Programme Alimentaire Mondiale, UNICEF, les ONG internationales telles Oxfam, Medair et Mercy Corps) qui lutte au quotidien pour tenter d’endiguer l’épidémie.

Antonio Guterres s’est dirigé vers le pavillon A du CTE qui accueille les patients suspectés d’avoir attrapé la maladie à virus Ebola. Les patients subissent divers tests qui permettent de savoir s’ils ont, ou non, contracté la maladie. Guterres s’est entretenu avec le personnel soignant du CTE mettant en avant leur travail extraordinaire ainsi que leur courage. Guterres a rencontré Jospin, bébé de neuf mois, dont la mère est actuellement en passe d’être guérie d’Ebola au CTE. Jospin est ainsi gardé et cajolé par Annie, l’une des six « berceuses » de la crèche, toutes étant des ex-patientes du CTE guéries d’Ebola qui donnent de leur temps aux enfants accueillis à la crèche.

Malgré une accalmie relative, l’épidémie Ebola est repartie à la hausse début 2019. A ce jour, on compte plus de 2.000 personnes décédées de la maladie à virus Ebola dans l’est de la RDC Congo, notamment à Beni, Katwa, Butembo, avec des cas à Goma et à Bukavu (Sud-Kivu) ainsi qu’en Ouganda. « Ebola reste une menace sérieuse de santé publique pour la region, » a souligné Guterres. En juillet dernier, l’épidémie a été décrétée urgence sanitaire de portée internationale par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Le Secrétaire Général des Nations Unies était accompagné entre autres, de Jean-Pierre Lacroix, Secrétaire Général Adjoint et Chef des Opérations de Maintien de la Paix, de Leila Zerrougui, Représentante Spéciale du Secrétaire Général des Nations Unies en République Démocratique du Congo, et du Dr Tedros Adhamon Ghebreyesus, Directeur Général de l’OMS. Antonio Guterres s’est envolé en milieu d’après-midi vers Beni, puis vers Kinshasa. Dans la capitale congolaise, il est prévu que Guterres rencontre le Président de République et le Premier Ministre ce 02 septembre 2019.

Commentaires Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here