Côte d’Ivoire : La BAD commémore le génocide rwandais

0

La commémoration du génocide contre les Tutsis au Rwanda est l’occasion de se souvenir et d’honorer le million de vies perdues en l’espace de trois mois, en 1994.

C’est avec des poèmes, des vidéos et un témoignage poignant d’un ancien procureur général du Tribunal Pénal International des Nations Unies pour le Rwanda (TPIR) que la Banque Africaine de Développement (BAD), en collaboration avec l’Ambassade du Rwanda et la communauté rwandaise en Côte d’Ivoire, a commémoré le 25eanniversaire du génocide contre les Tutsis au Rwanda, sur le thème « Se souvenir – S’unir – Se renouveler ».

la résilience des survivants du génocide. Il a également souligné le rôle des médias, qui ont incité à la haine et nourri les divisions. Avant d’appeler les Africains à tirer les leçons de cette tragédie. La commémoration du génocide contre les Tutsis au Rwanda est l’occasion de se souvenir et d’honorer le million de vies perdues en l’espace de trois mois, en 1994. Au Rwanda comme dans le monde entier, la commémoration du génocide est un moment de réflexion sur le passé et un temps pour renouveler un engagement : « plus jamais ça ».

Dans son allocution, le Ministre Kobenan Kouassi Adjoumani, représentant du Premier ministre de Côte d’Ivoire Amadou Gon Coulibaly, a déclaré que le génocide contre les Tutsis au Rwanda rappelle à l’Afrique et au monde les conséquences dramatiques des politiques fondées sur la haine, le communautarisme et toute autre forme de divisionnisme. Il a souligné l’importance d’éduquer les jeunes Africains et de leur donner les outils nécessaires pour rejeter d’emblée toute idéologie du génocide et préserver l’unité.

Etaient présents pour l’évènement organisé le 11 avril 2019, le Ministre des Ressources Animales et Halieutiques, Kobenan Kouassi Adjoumani, représentant le Premier Ministre et Chef du gouvernement de Côte d’Ivoire ; l’Ambassadeur du Rwanda en Côte d’Ivoire, Stanislas Kamanzi ; les membres du corps diplomatique et la directrice du département du Capital Humain de la Jeunesse et du Développement des Compétences à la Banque Africaine de Développement, Oley Dibba-Wadda, qui représentait Akinwumi Adesina, Président du Groupe de la Banque.

Commentaires Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here