Egypte : Le pouvoir libère Shawkan

1

Le photojournaliste Shawkan a retrouvvé les siens à l’aube, le 04 mars 2019 après plus de 5 ans et demi derrière les barreaux.

Reporters Sans Frontières (RSF) remercie tous ceux qui se sont battus à ses côtés pour maintenir la pression sur les autorités égyptiennes et pour obtenir la libération du jeune photojournaliste. Que ce soit à travers leur participation à la campagne #MyPicForShawkan, à travers leur mobilisation lors de la manifestation « coup de poing » devant l’ambassade égyptienne à Paris ou encore par leur précieux soutien financier.

Sans eux, rien de tout cela n’aurait été possible. Cette libération est un message d’espoir et que tout le monde reste pleinement mobilisé aux côtés de Shawkan. L’Egyptien reste encore soumis à un contrôle judiciaire strict. Il doit encore passer une partie de ses journées et toutes ses nuits dans une cellule de commissariat, et ce pendant cinq ans.Shawkan doit retrouver une liberté totale.

Mahmoud Abou Zeid dit Shawkan, est un photojournaliste égyptien né vers 1987, connu pour avoir été emprisonné sans motif par le pouvoir égyptien en 2013.Mahmoud Abou Zeid a été initié à la photographie durant ses études secondaires. L’homme aintégré une académie de photo au sein d’un média algérien. Il a poursuivison chemin comme photojournaliste pour le journal « Al-Ahram » avant de s’installer à son propre compte en adoptant le pseudonyme « Shawkan ».

 

Commentaires Facebook

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here