Cameroun : Le MRC sans nouvelle de Maître Ndoki

0

Selon le porte-parole du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC), l’avocate a été enlévée le 26 février 2019 dans des circonstances non encore élucidées.

Dans un message posté dans les réseaux sociaux, le porte-parole du MRC, Bibou Nissack déclare :« Nous apprenons et confirmons à l’instant l’arrestation de Me Michèle Ndoki dans des conditions encore obscures, de même que sa déportation vers une destination non encore clairement déterminée. »La disparition de Maître Michèle Ndokiintervient dans un contexte marqué par des tensions entre le pouvoir de Yaoundé et le Mouvement pour la Renaissance.

Plusieurs thèses se bousculent autour de la disparition de la militante du MRC. On se souvient tout de même que dans une interview donnée il y a quelques semaines à « France 24 », Michèle Ndoki disait qu’elle vivait dans un climat de peur. La femme de loi a souligné que son refuge demeurait secret pour éviter une éventuelle arrestation. Elle a déclaré sur les antennes de la télévision française que les Camerounais vivent dans la dictature.

Michèle Ndoki a été blessée le 26 janvier 2019 au cours d’une marche de protestation. La Présidente des Femmes du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun s’est retrouvée avec des membre supérieurs perforée par le plomb. D’après Ndoki, c’est un inspecteur de la Sûreté Nationale qui a ouvert le feu sur elle, le jour de la manifestation interdite. Ce témoignage prend contrepied la thèse officielle selon laquelle, il n’y a pas eu usage d’arme à feu le 26 janvier dernier.

Rentrée en fin 1997, Ndoki a rejoint le cabinet de Me Marie Andrée Ngoué. Michèle Ndoki y a travaillé pendant 5 ans comme juriste en conseil et droit des entreprises. De 2006 à 2012, la sulfureuse juriste a prêté ses services à Orange et Guinness. Plus tard, elle est redevenue conseil en indépendant avant de compléter son accès à l’avocature. Me Ndoki est avocate au Barreau du Cameroun depuis le 04 mai 2018. L’avocate a rallié le MRC en 2016 après un passage au Cameroon People Party (CPP).

Commentaires Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here