Cameroun : Le Centre pour les Droits de l’Homme et la Démocratie condamne l’attaque de Bangourain

0

Le Centre des Droits de l’Homme et la Démocratie en Afrique (CHRDA), se dit préoccupé par les exactions des sécessionnistes en zone francophone.

Le CHRDA est abasourdi par l’évolution de la situation dans les régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun et par la dégénérescence d’événements qui ont tendance à toucher les francophones voisins de la région de l’Ouest.

Au cours des week-ends précédant le jour de Noël, des médias et des personnes ont rapporté qu’un incendie criminel aurait été dirigé par des centaines d’hommes armés (dont 300 au total) de Bangolan (dans la sous-division de Babessi, dans la région du Nord-Ouest), visant un village de Bangourain. division dans la division voisine de Noun, qui a entraîné la destruction de dizaines de maisons (au moins 85 personnes seraient touchées par plus de 100 familles), la mort d’au moins une personne, plusieurs autres blessées, l’enlèvement d’au moins 15 personnes et la mort de personnes lourdes et pertes financières d’autres infrastructures.

Le 26 décembre 2018 , lors de l’attaque du week-end précédent, des habitants du quartier touché de Bangourain, où deux personnes présumées être des incendiaires ont été appréhendés, lynchés, ont pris des mesures de représailles (comme le prétendent plusieurs autres sources), avant d’être traînés au sol, attachés à des motos. 

Les francophones et les anglophones partageant des frontières similaires dans des localités voisines à travers le Cameroun devraient faire preuve de retenue et éviter de s’impliquer dans des actions susceptibles de mettre en danger la vie humaine, de causer des blessures, de détruire des biens publics et privés, de causer des pertes matérielles et financières et d’aggraver les tensions déjà préoccupantes entre les citoyens. la population, les forces gouvernementales et les groupes séparatistes.

Commentaires Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here