Guinée Equatoriale : Le gouvernement honoré au WEF 2019

0

Représenté par le Ministère de l’Economie des Finances et du Plan, le pouvoir de Malabo  a mené à bien sa mission lors du 28e Forum Economique Mondial sur l’Afrique, qui s’est tenu la semaine dernière au Cap, en Afrique du Sud.

Le Ministre Cesar Mba Abogo a dirigé une équipe de responsables. Ceux-ci ont rejoint plus de 1500 dirigeants régionaux et mondiaux pour discuter de la manière dont l’innovation, la coopération, la croissance et la stabilité peuvent contribuer à la création d’un avenir durable pour l’Afrique. Il a également vanté les indicateurs économiques favorables en Guinée Equatoriale et les efforts en cours, pour renforcer le commerce régional et stabiliser la monnaie de l’Afrique Centrale, le CFA.

« La présence de la Guinée Equatoriale au Forum Economique Mondial a été une excellente occasion de faire progresser les intérêts économiques de notre pays, de mobiliser les investisseurs et les partenaires de développement stratégiques », a déclaré Cesar Mba Abogo. Durant le forum, le Mnistre de l’Economie a présenté la feuille de route du pays en vue de la réalisation de la quatrième révolution industrielle. Il a également vanté le succès des trois conférences sur l’investissement organisées en Guinée équatoriale cette année.

Mba Abogo a parlé de l’amélioration du climat des affaires en Guinée Equatoriale et les efforts historiques déployés pour accroître la disponibilité de statistiques précises et mises à jour sur le pays et son économie. Le ministre a aussi évoqué l’importance de l’adhésion de la Guinée à L’OPEP, dont les réductions historiques de la production pétrolière ont permis de stabiliser les prix du pétrole et de ramener le secteur à une nouvelle phase d’investissement.

Selon le Ministre Mba Abogo, on ne peut pas ignorer ce que représente l’OPEP pour la Guinée équatoriale. a déclaré le ministre. « Pour les pays comme le nôtre qui dépendent des revenus pétroliers pour alimenter la croissance économique, il est essentiel que nous puissions nous faire entendre au sein d’organisations qui nous permettent d’avoir un impact mondial et nous aident à contrôler notre propre destin,» a déclaré Abogo.

Le ministre guinéen pense qu’avec la signature de l’AFCFTA et la nécessité, de développer une classe moyenne plus forte et de sortir les gens de la pauvreté, la Guinée équatoriale sera plus compétitive et plus indépendante que jamais. « Lorsque nous collaborons avec nos investisseurs, nous créons plus d’emplois pour nos citoyens, et atteindrons ainsi notre objectif de construire un pays où tout le monde profite de la croissance que nous créons ensemble, » a-t-il conclu.

 

 

 

 

 

Commentaires Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here