Centrafrique : La Cour d’Appel de Bangui s’apprête à examiner 16 dossiers

0

La première session criminelle de la Cour a lieu du 18 septembre au 17 octobre 2019, avec plusieurs dossiers relatifs aux violations graves des Droits de l’Homme.

Des réunions préparatoires se multiplient en vue de la tenue de la première session criminelle, pour l’année 2019, de la Cour d’appel de Bangui. Les affaires à examiner ont un lien avec le conflit qu’a connu la République Centrafricaine en 2013. 29 cas seront répartis en 16 dossiers criminels allant de l’assassinat, à la rébellion, en passant par le vol à main armée et le viol. Les autorités reconnaissent qu’il y a un retard au sujet de la première session de l’année.

Ghislain Gresebguet, Magistrat et 1er avocat général explique que ce dernier sera rattrapé. « Nous sommes en plein dans les préparatifs de la première session qui se tiendra mi-septembre, où nous examinerons les différents dossiers on hold, » a-t-il déclaré. Le tirage au sort des 30 jurés se fera le 09 septembre prochain. Parmi eux, 6 seront à nouveau tirés au sort chaque jour pour constituer les jurys quotidiens de la session.

En plus des 6 jurés, la cour criminelle sera composée du Président de la Cour, de deux Magistrats et de l’Avocat Général. En 2018, La première session criminelle de l’année de la Cour d’appel de Bangui avait démarré avec l’inscription au rôle de 26 affaires. Ces affaires mettait en cause quelque 35 prévenus dont la plupart étaient accusés de crimes, de détention d’armes de guerre, de viols et séquestration.

 

 

 

Commentaires Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here