Mali : 900 patrouilles effectuées par UNPOL

0

Le Capitaine Joël Lamah, Observateur Militaire au sein de la MINUSMA, a accompagné le 15 août 2019, une patrouille de la Police des Nations Unies (UNPOL/MINUSMA), dans le Cercle de Badiangara, plus précisément à Fiko.

Pour Joël Lamah, l’implication de la population dans la recherche de la paix est capitale. Le centre du Mali, et plus particulièrement la région de Mopti, est le théâtre des meurtres de civils et des actes de destruction massive.  Selon Siriman Kanouté, préfet du Cercle de Mopti, qui a reçu en audience une équipe de la MINUSMA en patrouille de routine dans sa juridiction, plusieurs villages des alentours de la ville de Bandiagara sont régulièrement attaqués.

Après une brève introduction de la délégation onusienne par l’officier de police Assih Koadjo-Danda, Daouda Ndiaye de la Division de la Communication Stratégique et de l’Information Publique a expliqué la Résolution 2480 (2019) du Conseil de Sécurité (CS), le Mandat qu’elle confère à la MINUSMA et le travail des Casques bleus. Concernant le Mandat, Ndiaye n’a pas manqué de faire cas des priorités stratégiques que le CS de l’ONU a assigné à la Mission.

Il s’agit de l’appui à la mise en œuvre de l’Accord pour la Paix et la Réconciliation au Mali, et l’appui à la stabilisation et au rétablissement de l’autorité de l’Etat et la potection des civils dans le centre du pays. La Police des Nations Unies (UNPOL), est chargée de renforcer la paix et la sécurité internationales en aidant les Etats membres en proie à un conflit. La Police aide ceux sortant d’un conflit ou faisant face à une situation de crise, à assurer des services de police de manière efficace,  représentative, souple et responsable, au service de la population et pour sa protection.

UNPOL renforce les capacités de police de l’Etat hôte, lui apporte son appui ou, si son mandat l’y autorise. La police onusienne se substitue totalement ou partiellement à lui pour ce qui est de prévenir et constater les infractions, protéger la vie et les biens et maintenir l’ordre et la sécurité, dans le plein respect de l’état de droit et du droit international des droits de l’homme. La Police des Nations Unies œuvre à la protection des civils et des droits humains.

La lutte contre la violence sexuelle et sexiste, les violences sexuelles liées aux conflits, la criminalité organisée et les infractions graves, font également partie de ses tâches de la police onusienne. Elle diligente des enquêtes, mène des opérations spéciales et assure la sécurité lors des élections. Depuis janvier 2019, la Police des Nations Unies stationnée à Mopti a déjà effectué plus de 900 patrouilles de jour et de nuit.

 

 

 

Commentaires Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here