Cameroun : Le Conseil National des Manuels veut assainir la chaine du livre scolaire

0

L’annonce a été faite le 13 août 2019 à Yaoundé, au cours d’une concertation entre les acteurs de la chaîne du manuel scolaire et le Conseil National d’Agrément des Manuels Scolaires et des Matériels Didactiques (CNAMSMD).

A trois de la rentrée scolaire 2019, il est question de trouver des solutions aux problèmes de disponibilité, de piraterie et de surenchère du manuel scolaire. Au Cameroun, la chaîne du manuel scolaire a pour acteurs, les éditeurs, les distributeurs et les libraires. Durant la rencontre de la capitale camerounaise, le Président Jean Paul Komon a donné la parole à ces corps de métiers. Il ressort que les promoteurs d’établissements recommandent des livres non homologués.

Des sanctions dès janvier 2020

Cela entraîne des coûts supplémentaires sans l’achat des manuels scolaires. Cette pratique fait entorse à l’action gouvernementale. Selon le Responsable du CNAMSMD, tous les établissements scolaires qui se livrent à ce jeu seront frappés dès le mois de janvier 2020. Dans le sous-système anglophone, un éditeur fait circuler des polycopiés moyennant finances. Tous les acteurs doivent se mobiliser chacun à son niveau pour les manuels scolaires soient disponibles.

Il y va de la réussite des élèves. Le Conseil National d’Agrément des Manuels Scolaires et des Matériels Didactiques a effectué des descentes dans certaines villes du Cameroun notamment Bafoussam et Douala. Un constat a été établi. Nombre de librairies visitées ont présenté des stocks insuffisants. La méfiance s’est installée entre les éditeurs, les distributeurs et les libraires à cause des factures impayées depuis l’année dernière.

Règne de la piraterie

Certains acteurs sont à la fois éditeurs, distributeurs et libraires. Cette situation engendre des dysfonctionnements énormes. Des témoignages accablent la société AFREDIT. On lui reproche de ravitailler en même temps les établissements et les circuits de distribution en manuels scolaires. Ce qui fait qu’au finish, cet acteur se retrouve avec les casquettes d’éditeur et de distributeur. La rareté de certains manuels scolaires sur le marché est l’origine de la piraterie.

Aucune librairie n’est en mesure de fournir tous les manuels scolaires homologués aux clients. De l’avis du Président du CNAMSMD, il faut des acteurs spécifiques pour la papeterie, la librairie, la confection etc. Ceux qui veulent faire tout à la fois auront le gouvernement camerounais à leurs trousses. Les listes officielles des manuels scolaires sont disponibles depuis le mois de juin. Selon Jean Paul Komon, le livre scolaire doit cesser de nourrir les inquiétudes.

 

Commentaires Facebook

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here